Economie : Une Burkinabè parmi les femmes d’affaires les plus influentes d’Afrique

Jeune Afrique a établi un classement des 50 femmes d’affaires les plus influentes du continent africain du côté francophone. Une Burkinabè figure dans ce top 50.

Le monde économique a encore un « visage masculin », relève Jeune Afrique. Cependant, ses traits féminins commencent à se marquer de plus en plus. Les femmes  accède progressivement et davantage aux postes de décision dans les entreprises, notamment les fauteuils principaux.

Le magazine a établi un classement des femmes africaines les plus puissantes en Afrique francophone. Dans ce  top 50, le Maghreb  accède aux premières places. Le haut du podium est d’ailleurs occupé par Miriem Bensaleh Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc.

Une Burkinabè a trouvé sa place dans ce classement. Il s’agit de Delphine Traoré Maïdou. La Présidente-directrice générale d’Allianz Africa est classée 11e. Elle est depuis février 2017 le numéro 2 de la société d’assurances et se fixe désormais comme objectif d’intégrer la filiale marocaine de Zurich Assurances et africaniser le management du groupe.

Ce classement est encourageant. Mais les défis et les obstacles demeurent nombreux sur le chemin de l’épanouissement des femmes. « Même si nous montrons notre capacité à diriger, on ne nous accorde pas assez souvent cette possibilité », témoigne la Camerounaise Rebecca Enonchong, directrice d’AppsTech, une société spécialisée dans les logiciels de gestion d’entreprise, rapporte Jeune Afrique.

Néanmoins, toutes ces femmes gardent espoir et croient à l’avènement d’un monde économique où les femmes et les hommes rivaliseront sainement à compétences égales. 

Lesaffairesbf


Delphine Traoré Maïdou – © africanleadershipnetwork.com

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR