Autonomisation des jeunes et des femmes : Remise officielle des chèques

L’Etat burkinabè a organisé la cérémonie de remise des chèques aux promoteurs de micro projets ayant postulé au financement dans le cadre du Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF). C’était ce mardi 19 septembre 2017 à Ouagadougou.

Le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF) a un coût global estimé à 16, 5 milliards de F CFA, soit en moyenne 5,5 milliards de F CFA par an et financé par le budget de l’Etat sur une période de 3 ans. Pour ce programme, pouvaient prétendre au fonds, les jeunes titulaires de diplômes post baccalauréat, les déscolarisés, les groupements, associations professionnelles de jeunes et des femmes.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, 5 fonds nationaux de financement avaient été identifiés pour abriter les guichets spéciaux de financement des promoteurs. Il s’agit du fonds d’appui au secteur informel (FASI), du fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ), du fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE) et du fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF).

La cérémonie officielle de remise des chèques

Ce mardi 19 septembre 2017 à Ouagadougou, l’unité de coordination et de gestion du PAE/JF a organisé la cérémonie officielle de remise de chèques aux promoteurs présélectionnés. Soumaila Bitibaly, coordonnateur du PAE/JF, a fait comprendre que c’est plus de 100 000 dossiers de demande de financement  qui ont reçus.

Mais après traitement, 91 720 dossiers ont été jugés recevables avec un besoin de financement de plus de 78 milliards de F CFA alors que le fonds disponible est de 5,4 milliards de F CFA. Pour l’année 2017, c’est finalement 13 471 dossiers qui ont été retenus pour le financement. « Ce financement que vous allez recevoir doit être fructifié. Rappelez-vous qu’il s’agit du fonds public qui a été mis à votre disposition »,  a-t-il lancé aux bénéficiaires.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a exhorté les jeunes et les femmes à s’impliquer dans l’entrepreneuriat. « Ce pays vous appartient et c’est votre responsabilité de le construire. Osez entreprendre et ayez confiance en vous-mêmes. Croyez plus en l’entreprise qui crée la richesse et les emplois », a-t-il lancé à l’ensemble de jeunes et des femmes.

Les promoteurs de micro projets ayant postulé au financement

« Dans la mesure que les bénéficiaires sont conscients que se sont des sommes que nous avons accordées aujourd’hui, qui permettront d’accorder des financements à d’autres bénéficiaires l’année prochaine, nous sommes convaincus que chacun fera un effort pour rembourser », a-t-il affirmé concernant le mécanisme de suivi du fonds.

Clothilde Sawadogo, la représentante des bénéficiaires, 25 ans et titulaire d’une licence en agro économie, a précisé que son projet portait sur l’aviculture traditionnelle améliorée dans l’élevage de la volaille. Par ailleurs, elle a reçu son chèque de 1,5 million de F CFA pour commencer son projet et  compte employer 3 personnes.

En rappel, les montants vont de 100 000 à 1,5 million de F CFA avec des taux d’intérêt applicables de 0% pour les personnes vivant avec un handicap, 1% pour les femmes et 2% pour les jeunes titulaires de diplômes post baccalauréat. La durée du prêt est de 36 mois.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • zongo jacques
    2 octobre 2017 at 22 h 52 min - Reply

    mai svp.sa fai plus de 12 jr que le decaissement nes tjr pas efectue,quel es le problem?

  • ARTICLE POPULAIR