Téléprocédure : Lancement des bornes d’accès à ESINTAX pour les contribuables ne disposant pas de connexion

La Direction générale des impôts a procédé au lancement des bornes d’accès à ESINTAX au profit des contribuables ne disposant pas de connexion Internet pour la téléprocédure. C’était ce mardi 28 juillet 2020 à Ouagadougou.

La Direction générale des impôts (DGI) s’est lancée dans une dynamique de digitalisation de ses services. C’est dans ce sens qu’elle a lancé la plateforme de télé-procédures dénommée ESINTAX. Cette plateforme permet d’effectuer les déclarations et les paiements en ligne.

Ce mardi 28 juillet 2020, dans l’optique de permettre aux contribuables d’avoir une assistance pour la téléprocédure, la DGI a procédé au lancement des bornes d’accès à ESINTAX.

Lire également 👉Esintax : Les téléprocédures de la plateforme s‘ouvrent à Bobo-Dioulasso

Concrètement, il s’agit d’un ordinateur connecté à Internet permettant aux contribuables d’accéder à la plateforme ESINTAX. Le Directeur général des impôts, Moumouni Lougué, a fait savoir que cette plateforme est beaucoup utilisée par les contribuables.

«La DGI est engagée dans la voie de la digitalisation. Cette borne permettra aux contribuables qui n’ont pas accès à Internet de venir sur place pour pouvoir accomplir leur formalité et obligation. A travers ESINTAX, on peut payer ses impôts et faire ses déclarations. Actuellement près de 85% des recettes sont recouvrées à travers les téléprocédures. Nous allons davantage nous inscrire dans cette perspective. Il faudra que la DGI soit orientée usager. Que l’on facilite l’accomplissement des obligations déclaratives et de paiement à l’ensemble des contribuables », a-t-il souligné.

Le Directeur général des impôts, Moumouni Lougué
Moumouni Lougué, Directeur général des impôts

Il a indiqué que le service est gratuit et sera progressivement implanté dans les autres directions des impôts. Par ailleurs, le Directeur général des impôts a rappelé que la mise en œuvre de ces bornes est le fruit de la coopération danoise.

Hamidou Poubéré, membre de la cellule ESINTAX à la DGI, a expliqué qu’il s’agit d’assister et former les contribuables pour une bonne utilisation.

 « Vous pouvez effectuer n’importe qu’elle service que vous aviez l’habitude de demander au service des impôts. Il s’agit, entre autres, des demandes d’attestations, de certification de chiffre d’affaires, les déclarations. De par le passé, pour faire une déclaration il fallait forcement venir à la caisse des impôts. Mais actuellement, de chez vous, peu importe l’heure, vous pouvez faire vos déclarations en toute tranquillité », a-t-il précisé.

Lire aussi👉 Dématérialisation : La Direction générale des impôts lance une version améliorée de E-sintax

A l’écouter, la plateforme a été  sécurisée avec un mot de passe à usage unique pour chaque connexion au système. Par contre, Zongo Vincent, contribuable à la DME, a déploré la complexité de la plateforme.

« Ce n’est pas facile d’utiliser la plateforme pour la première fois. Il faut un minimum d’assistance. Et comme ce n’est pas facile de former tout le monde en même temps. Je pense qu’avec cette borne, au fur et à mesure, les uns qui ont des difficultés de matériels et de savoir-faire vont trouver cette assistance directement ici », a-t-il relaté.

En rappel, la mise en ligne du portail de télé déclaration et de télé paiement des impôts et taxes appelé ESINTAX à l’adresse www.esintax.bf a eu lieu le 26 mars 2018

Jules César KABORE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE