Dossier Charbon fin : Les deux experts ont prêté serment

Moussa Gomina, ingénieur et Docteur d’état en sciences physiques et Joël Ilboudo, métallurgiste, experts commis dans le dossier Charbon fin, ont prêté serment le mercredi 22 juillet 2020 au Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Désignés le mardi 5 mai 2020 comme experts dans le dossier Charbon fin, Moussa Gomina, ingénieur et Docteur d’état en sciences physiques et Joël Ilboudo, métallurgiste auront pour missions, entre autres, de déterminer la nature et la composition de chaque matériau de la cargaison saisie, et de quantifier la teneur de chaque substance minérale.

Lire 👉 Burkina : Iamgold Essakane et Bolloré poursuivies pour « fraude en matière de commercialisation de l’or»

« Nous sommes des personnes techniques. Nous nous en tenons à ce qui nous a été désigné dans le cadre du jugement, à savoir, procéder à toutes les analyses nécessaires pour déterminer la nature et d’autres caractéristiques des matériaux en question », a précisé l’expert Moussa Gomina.

Les deux experts accompliront leurs missions sous le contrôle d’un juge et d’un magistrat. Le procureur, après avoir détaillé les parcours des experts, a demandé au président du tribunal d’agréer leur prestation de serment. Chacun, la main droite levée, a ainsi juré devant le tribunal de mener sa mission avec honneur. 

Pour sa part, le juge a rappelé que le  « dossier a une importance capitale » et aura des incidences sur les experts. « Le tribunal a placé sa confiance en vous. La plupart du temps, on a recours à des personnes de l’extérieur. Pour nous, c’est une manière de promouvoir l’expertise locale. Dans ce dossier, il y a des pressions. Il y aura peut-être des appels téléphoniques. La pression peut même aller jusqu’à votre vie privée. Il faut surmonter cette pression (…). On a confiance en vous et on n’hésitera aucun instant à vous soutenir », a fait savoir le juge.

Rappelons que les deux experts disposent de trois mois pour produire le rapport d’expertise minière. Les frais inhérents à ce travail sont supportés par la mine d’Iamgold Essakane SA.

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE