Projet d’accompagnement à la résilience économique (PARE)

Résilience économique au Burkina : PARE-Covid-19 est lancé

Le Burkina Faso vient de se doter d’un Projet d’accompagnement à la résilience économique (PARE) face au Covid-19. Il s’agit d’une plateforme électronique pour recueillir les besoins  des entreprises qui ont été affectées par la pandémie et qui éprouvent des difficultés à assurer la continuité de leurs activités. Le projet a été lancé ce mardi 26 mai 2020 à Ouagadougou.

Le secteur privé burkinabè est constitué à plus de 80% de petites et moyennes entreprises ayant des capacités de résilience généralement limitées. Elles connaissent une certaine fragilité financière et restent très vulnérables face à la conjoncture économique nationale et internationale.  Consciente de cette réalité, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a produit des rapports sur l’impact du Covid-19.

Lire également👉 Burkina : La résilience des communautés vulnérables au cœur d’un atelier à Ouaga

 « Nous avons réalisé trois enquêtes dont les résultats ont permis aux autorités de prendre des mesures de soutien aux entreprises éprouvées. Nous avons également mobilisé plus de 322 millions de FCFA pour soutenir le ministère de la santé, (…) et les commerçants vulnérables. En synergie avec les structures d’appui et les experts de bonne volonté, nous complétons notre offre d’appui par le Projet d’accompagnement à la résilience économique contre le Covid-19. Le PARE-Covid-19 vient répondre à la nécessité d’apporter un accompagnement spécifique aux entreprises en difficultés, dans la gestion quotidienne et surtout dans leurs relations avec leurs partenaires », a indiqué le premier vice-président de la CCI-BF, Mamady Sanoh.

14 structures d’appui au secteur privé, des organisations dans l’accompagnement des entreprises ont signé une charte pour l’accompagnement de ce projet
14 structures d’appui au secteur privé ont signé une charte pour l’accompagnement de ce projet

Pour lui, c’est la solidarité qui permettra d’atténuer l’impact du Coronavirus sur l’économie nationale. « Nous avons la ferme conviction que c’est dans la mobilisation et la mutualisation des efforts que nous parviendrons à atténuer l’impact de cette pandémie et renforcer la résilience des entreprises de notre pays », a expliqué Mamady Sanoh.

Ainsi PARE-Covid-19 est orienté essentiellement sur les entreprises qui ont été affectées par les effets du Covid-19 et qui éprouvent des difficultés à assurer la continuité de leurs activités. En outre, l’objectif général du projet est de renforcer la résilience économique des entreprises face aux effets induits par le Covid-19. C’est un dispositif qui permet aux entreprises d’exposer leurs difficultés et leurs besoins.

Plus précisément, les entreprises qui ont des préoccupations d’ordre fiscal, financier, comptable, juridique, social et en termes d’appui-conseil dans le cadre de leur fonctionnement bénéficieront d’un accompagnement dans la recherche de solution à leurs préoccupations.

Projet d’accompagnement à la résilience économique (PARE)
Projet d’accompagnement à la résilience économique (PARE)

Le ministre du commerce, Harouna Kaboré, a laissé entendre que cette initiative est une réponse du secteur privé burkinabè en appui aux efforts déployés par le gouvernement en vue d’une relance de l’économie. A l’écouter, ce dispositif va recueillir les préoccupations de 15 000 entreprises en difficulté.  « Cette initiative nous permet aujourd’hui de recueillir davantage d’informations pour continuer à implémenter l’ensemble des mesures qui sont édictées et à venir pour les entreprises », a-t-il précisé.

Dans le cadre du PARE-Covid-19, 14 structures d’appui au secteur privé, des organisations dans l’accompagnement des entreprises ont signé une charte pour l’accompagnement de ce projet.

En rappel, PARE-Covid-19 a une durée de six mois et couvre toutes les entreprises nationales. En plus de la plateforme électronique, le projet dispose d’un centre d’appel au 3408.

Jules César KABORE

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE