Covid-19 : Twitter compte autoriser le télétravail « indéfiniment » à ses salariés

Le télétravail pourrait être possible « indéfiniment », même lorsque les mesures de confinement seront levées, informe le groupe américain Twitter.

Twitter a annoncé des mesures exceptionnelles à venir concernant le télétravail. Le réseau social américain compte autoriser cette pratique de manière permanente à certains de ses salariés, même lorsque les mesures de confinement seront levées. Twitter fait partie des premiers géants d’Internet à envisager une telle mesure concernant le télétravail.

« Si nos employés ont un rôle et une situation qui leur permettent de travailler de chez eux et qu’ils veulent le faire indéfiniment, nous rendrons cela possible, a estimé un porte-parole auprès de l’AFP. Autrement, nos bureaux les accueilleront de manière chaleureuse avec certaines précautions supplémentaires lorsque nous estimerons qu’il ne sera pas risqué d’y retourner ».

Le cofondateur et propriétaire, Jack Dorsey, a également adressé une note en ce sens à l’ensemble des salariés du groupe, selon le quotidien britannique The Guardian. Mi-mars 2020, le réseau social avait déjà donné l’ordre à tous ses employés dans le monde de travailler depuis leur domicile afin de lutter contre la propagation du Covid-19.

Seuls 30% des Américains font du télétravail ?

Twitter a précisé qu’à « de très rares exceptions », les bureaux de l’entreprise resteront fermés jusqu’en septembre et que toute réouverture se fera de façon « délibérée, intentionnelle, graduelle et au cas par cas ». Aucun voyage d’affaires n’aura lieu avant septembre et la plupart des événements d’entreprise prévus en 2020 et nécessitant une présence physique sont annulés. Parmi les autres géants du web, Google et Facebook ont récemment repoussé le retour au bureau au début de l’année 2021.

Une étude de « Brookings Institution » a démontré qu’environ 50% des emplois peuvent être entièrement exécutés à domicile. D’autres études estiment que ce nombre pourrait être élevé. Mais qu’en est-il du reste de la main-d’œuvre ?

Selon des analystes, beaucoup sont obligés d’aller travailler pour conserver leur poste, peu importe les risques et les défis. « Brookings Institution » a, également, révélé que seuls 30% des Américains font du télétravail. 

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • nadia
    16 mai 2020 at 10 h 24 min - Reply

    dans le confinement actuel, pour beaucoup, ce n’est pas à proprement parler de télétravail, mais de travail à domicile en mode dégradé ! il faut prendre en compte l’inadaptation du matériel de télétravail ou du bureau à domicile qui peut engendrer des risques physiques (musculo-squelettiques, visuels, électriques…) liés à leur mauvaise ergonomie ou à une installation défectueuse, des risques psychologiques sont aussi importants : perte des limites entre vie professionnelle et privée ! : « La prévention des risques du télétravail » :

  • ARTICLE POPULAIR

    PUBLICITE