Burkina : Un séminaire de formation à l’endroit des investisseurs miniers

Patrick Gagnon, un entrepreneur Canado-Burkinabè, invite les investisseurs nationaux et étrangers à venir découvrir les opportunités d’affaires existant au « Pays des hommes intègres », notamment dans le domaine aurifère. A l’endroit de ceux qui souhaitent entreprendre dans l’or, l’expert en négoce anime un séminaire du 29 novembre au 1er décembre 2019 à Ouagadougou.

Le domaine aurifère est en deuil au Burkina Faso avec la récente attaque du convoi d’une société minière. C’est ce contexte que saisit Patrick Gagnon, un Canado-Burkinabè, président de l’association des grands exportateurs d’or, pour faire rayonner l’image du pays.

A travers le séminaire de formation « Africa Gold Insider », il compte partager ses dix ans d’expériences avec 12 investisseurs potentiels. Le séminaire est prévu du 29 novembre au 1er décembre 2019, à la salle de conférence du Village Nongtaaba à Ouaga 2000. Les frais de participation sont fixés à 500.000 FCFA par participant.

Patrick Gagnon a animé une conférence de presse ce mercredi 20 novembre 2019 pour « peindre en or » la carte du Burkina Faso et annoncer les couleurs de l’évènement. « Le Burkina est un tremplin aurifère. Et en tant que Canado-Burkinabè, appeler les gens à investir au Burkina, c’est tout à fait normal. J’ai bon espoir que la situation sécuritaire va s’améliorer », a-t-il déclaré.

« Repartir avec une partie des secrets les mieux gardés d’Afrique »…

L’expert en production d’or artisanal et semi-mécanisé a révélé que souvent, mal informés et non conscients des réalités locales, certains investisseurs se font arnaquer ou déposséder de leurs biens après avoir investi des sommes considérables dans des projets.

« Je veux accompagner les nationaux et les internationaux à investir dans le domaine. Car il y a tellement de personnes qui veulent investir, mais qui sont mal accompagnées et n’ont pas les bonnes informations. Au sortir du séminaire, chaque participant repartira avec une partie des secrets les mieux gardés d’Afrique », a promis l’homme qui avoue avoir produit et exporté plus de 6.000 kg d’or vers l’Occident.

Patrick Gagnon a, également, fait savoir que les participants au séminaire « Africa Gold Insider » seront formés aux réalités du terrain avec des exemples concrets, des faits vécus, des rencontres B to B, etc.

Au cours du séminaire, le conférencier et formateur compte aborder, entre autres, les sujets en lien avec le négoce d’or urbain, la revente internationale, la production d’or artisanal, le négoce d’or rural, la production d’or semi-mécanisé Hard Rock et alluviale, la recherche de financement, les techniques de traçabilité de l’or, les relations avec les autorités.

Noufou KINDO

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR