Burkina : Les porteurs du projet pépinière sont rentrés en possession de leurs chèques

La mairie de Ouagadougou, en collaboration avec l’ONG GRET/Handicap international, a procédé à la remise de chèques  ce mercredi 20 novembre 2019, aux porteurs de projets retenus dans le cadre du projet pépinière urbaine de Ouagadougou d’une valeur de plus de 41 millions de F CFA.

Le projet pépinière est né de l’obtention du financement de l’Agence financière de développement (AFD), pour faire un certain nombre de voiries urbaines et d’infrastructures sportives, culturelles, sanitaires et éducatives.

Des espaces étant longtemps délaissés et anarchiquement occupés, le maire de Ouagadougou Armand Béouindé affirme qu’ils ont pensé à un projet que l’AFD a accepté de financer, pour amener les associations des quartiers à s’approprier ces espaces et à y mener des activités qui vont préfigurer l’investissement qui vont être faits. 

 “Nous avons impliqué les maires et également les associations de ces arrondissements et nous avons fait un appel à projet », dit-il. Au départ, 48 projets et 27 ont été  retenus et financés à hauteur d’environ 41 millions de F CFA. 

Pour Hervé Koné, de l’ONG GRET, en charge du projet pépinière urbaine de Ouagadougou. «C’est un projet qui accompagne un programme beaucoup plus vaste qui est la deuxième phase du projet de développement de la ville de Ouagadougou. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, nous avons pour mission d’assurer quelque part la préparation, la réalisation et la pérennisation des activités et des infrastructures qui seront réalisées dans le cadre de ce vaste programme, qu’est le PDDEO2 », a-t-il détaillé.

Au total, 11 porteurs de projets sportifs, 14 de projets culturels et 2 de projets d’embellissement ont reçu leurs chèques ce mercredi 20 novembre 2019.

Akadis Ouédraogo du groupe Kounandi a reçu un chèque de deux millions quatre-vingt-sept mille cinq cent francs CFA. « Notre projet est une tournée de sensibilisation sur l’incivisme en milieu scolaire. C’est en 2013 qu’on a mené notre première  activité et la deuxième, en 2016, dont le thème est la route et les élèves, quelle attitude ? Nous voyons que chaque année scolaire, beaucoup d’élèves perdent la vie. Nous, en tant qu’artiste musicien, nous avons essayé de porter notre touche dans le domaine de la sensibilisation pour réduire le taux d’accident », dit-il. 

Il ajoute qu’étant en collaboration avec la police nationale et la mairie, lors des tournées, ils vont procéder à la projection de cinémas, des vidéos et des photos des accidents choquants.

Il faut noter que le projet pépinière urbaine accompagne la réalisation des infrastructures culturelles et sportives prévues et sont implantées dans l’arrondissement 3 et 5. La fin du projet est prévue pour avril 2020 mais peut connaitre une extension.

Saly OUATTARA

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR