Accompagnement des entreprises : La COFINA dépose ses valises au Burkina

Le groupe panafricain de la Compagnie financière africaine (COFINA) spécialisée dans la méso finance compte offrir ses services au Burkina Faso. Ce mercredi 18 septembre 2019 à Ouagadougou, les premiers responsables du groupe ont décliné la vision et les missions de l’institution.

La méso finance consiste à accompagner des entreprises dont les besoins de financement sont devenus trop importants pour les institutions de micro finance, mais dont la structure entrepreneuriale reste encore considérée comme insuffisamment formelle pour les banques classiques. Ces entreprises sont donc à cheval entre la micro finance et les banques classiques.

Le groupe de la Compagnie financière africaine (COFINA), spécialisée dans ce type de financement, compte s’installer au Burkina Faso. A cet effet,  en prélude à l’ouverture officielle de la structure, les premiers responsables ont décliné les grands axes de la COFINA.

Lire également 👉Afrique de l’ouest : COFINA lance une solution de financement pour start-ups

 « Notre vision, c’est d’être le modèle panafricain de la finance inclusive. Notre mission, c’est de créer de la valeur ajoutée et de participer durablement au développement du continent africain. S’il n’y a pas de PME forte en Afrique, il n’y aura pas de multinationales africaines demain.

Moins de 6% des PME aujourd’hui ont accès au financement et représentent 90% des opérateurs économiques du continent et totalisent plus de la moitié des emplois formels. Il y avait un déséquilibre qu’il fallait corriger et c’est ce à quoi s’est attaqué la COFINA », a laissé entendre le Président directeur général du groupe COFINA, Jean Luc Konan.

Les responsables du groupe COFINA
Les premiers responsables du groupe COFINA

Il a précisé qu’en cinq ans d’existence, le groupe travaille avec 13 000 collaborateurs de 19 nationalités et a octroyé 475 milliards de FCFA de crédit pour financer 74 000 projets de méso entreprises dans les différents pays. Pour le premier responsable de la COFINA, le Burkina Faso présente des atouts majeurs. Il s’agit, entre autres, d’une stratégie de l’inclusion financière qui est en train d’être mise en place.

« Si on fait bien notre travail, les micros entrepreneurs que nous finançons aujourd’hui dans quelques années seront des méso entrepreneurs », a indiqué le PDG du groupe. Concernant les plafonds de financement, il a indiqué que c’est de zéro à 300 millions de FCFA tout en tenant compte de la taille de la structure et du type de projet. «Nos conditions sont flexibles par rapport aux banques classiques», a conclu  Jean Luc Konan

En rappel, le groupe COFINA, a débuté ses activités en février 2014 en Guinée Conakry. Actuellement, elle est présente au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Mali, Congo-Brazzaville et très prochainement au Burkina Faso. En perspective, il est prévu l’ouverture d’une représentation au Togo et en France.

Jules César KABORE

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR