Burkina : Coris Bank et l’ANEREE signent une convention de partenariat

L’ANEREE (Agence Nationale des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique) a signé avec Coris Bank international une convention pour la promotion, l’accompagnement et le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, ce vendredi 30 août 2019 à Ouagadougou.

Une convention est née entre l’ANEREE et Coris Bank international SA. Elle permettra d’accompagner le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

« Nous venons de concrétiser ce matin la signature de la convention de partenariat entre l’ANEERE et Coris Bank international. C’est un partenariat que nous avions commencé depuis plusieurs mois qui se concrétise aujourd’hui avec le travail qui a été fait par les techniciens», affirme Zakaria Ouattara, Directeur général de Coris Bank.

Cette convention pour la promotion, l’accompagnement et le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique sera basée sur 3 axes, à savoir la réalisation des études de faisabilité des projets, la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre des projets communs et la formation, le renforcement de capacités et les échanges, partages d’expériences et les initiatives.

Elle permettra de faciliter l’entrée en relation entre les différentes structures qu’elle appuie, assistera la Banque dans l’analyse technique des projets dans le domaine des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique. La  co-élabororation avec l’ANEREE des mécanismes de financements adaptés aux besoins de crédit moyen et long terme exprimés par les bénéficiaires cibles est aussi programme.

Pour le directeur général de l’ANEEREE, Issouf Zoungrana, l’objectif de cette convention est de faire la promotion et de développer le secteur de l’énergie. « Il n’y a pas de développement sans accompagnement sur le côté finance. C’est dans ce cadre que nous avons noué cette convention avec Coris Bank en vue d’accompagner tous les acteurs du secteur des énergies renouvelables mais également de l’efficacité énergétiqueSelon les experts, elle constitue la 4eme source d’énergieC’est une convention qui va nous permettre de développer le secteur ensemble. Nos deux structures vont travailler au grand bonheur des Burkinabè», a-t-il développé.

Il faut noter que cette convention porte sur plus d’une vingtaine de projets et certains permettront de former plus de 5000 jeunes au Burkina.

Saly OUATTARA

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR