ESINTAX : De nouvelles fonctionnalités lancées

Dans le cadre de la modernisation de ses procédures et l’amélioration de la qualité des services rendus au contribuable, la Direction générale des impôts (DGI) a mis en ligne de nouvelles fonctionnalités sur eSINTAX accessibles à partir du mois de juin prochain. La cérémonie de lancement est intervenue le mardi 28 mai 2019 à Ouagadougou.

La Direction générale des impôts (DGI) s’est lancée dans une dynamique de digitalisation de ses services. C’est dans ce sens qu’elle a lancé en avril 2018 la plateforme de télé-procédures dénommée eSINTAX. En effet, il s’agit de la dématérialisation du processus de recouvrement, de paiement des impôts et taxes avec le portail eSINTAX.

Un an après le lancement de la plateforme, le directeur général des impôts, Adama Badolo, a fait savoir que les résultats sont probants.

Lire également👉 Télépaiement : La DGI lance ESINTAX version 2

A l’écouter, le portail depuis sa création a enregistré plus de 20 000 télé-déclarations pour un montant d’environ 320 milliards de F CFA, plus de 3200 ordres de ePAYEMENT réalisés avec succès grâce à l’interconnexion avec les banques de la place. Egalement, plus de 950 contribuables réalisent leurs déclarations et paiements tous les mois sur la plateforme.

Dans le souci de répondre aux sollicitations des contribuables, la Direction a travaillé à l’ajout de sept nouvelles fonctionnalités à la plateforme. La cérémonie de lancement est intervenue le mardi 28 mai 2019.

Adama Badolo, Directeur général des impôts

Adama Badolo, Directeur général des impôts

Les nouvelles fonctionnalités de eSINTAX permettent désormais d’effectuer la délivrance des attestations de situation fiscale, de générer un certificat de chiffre d’affaires, des demandes de remboursement de crédits TVA, la consultation des restes à recouvrer, l’enregistrement automatique des marchés en ligne, le paiement des impôts et taxes par mobile money (uniquement avec Orange money pour le moment) mais en espèce via le réseau des banques partenaires.

Ces nouvelles fonctionnalités offrent des avantages dont la réduction du temps d’opérations et l’obtention des documents. Pour la délivrance des attestations de situation fiscale (ASF), la fonctionnalité offre la possibilité aux contribuables d’effectuer sans frais l’opération mais aussi de façon instantanée. Adama Badolo a promis de l’opérationnalisation des nouvelles fonctionnalités dès le début du mois de juin prochain.

Seglaro Abel Somé, représentant le ministre en charge de l’économie et des finances, a félicité la DGI pour cette innovation et d’avoir œuvré à ce qu’à ce jour 60% de ses recettes fiscales soient désormais payées et déclarées en ligne.

«L’administration fiscale doit s’adapter aux nouveaux usages et adopter la meilleure des évolutions technologiques disponibles », a-t-il indiqué. Par ailleurs, il a encouragé la DGI à initier et conduire une vaste campagne de communication afin que ces  nouvelles fonctionnalités  soient  connus et maîtrisées de tous les contribuables.

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR