Burkina : BeoogoLAB sème « Les Graines du e-commerce »

272 total views, 1 views today

Le centre d’entrepreneuriat numérique et social « BeoogoLAB » et ses partenaires ont lancé officiellement, ce jour 5 février 2019 à Ouagadougou, un  projet national intitulé « Les graines du e-commerce burkinabè ». Les inscriptions sont ouvertes aux jeunes âgés de 35 ans au plus, porteurs de projets  innovants dans le domaine du e-commerce ou e-service.

« Créer des entreprises e-commerce ou e-service viables qui vont dynamiser et booster le secteur au Burkina Faso », tel est l’objectif principal fixé par  « BeoogoLAB », une structure d’appui technique, technologique et de financement des initiatives entrepreneuriales à fort impact social et dont la production de valeur est basée sur le numérique.

Selon son premier responsable, Mahamadi Rouamba, au Burkina, il y a des limites majeures en ce qui concerne le développement du e-commerce« On a constaté qu’au Burkina, beaucoup d’entrepreneurs, en tout cas, les 75%, affirment avoir des difficultés pour accéder au financement dans le domaine du e-commerce. Aussi, nous avons constaté qu’il y a des problèmes en ce qui concerne la règlementation et bien d’autres éléments », énumère-t-il.

C’est fort de ce constat que « Beoogolab » en partenariat avec trois autres structures, à savoir ADA, une organisation d’appui au développement, e-Commerce Ouaga SARL qui est un bureau d’intelligence économique et le RPTIC (Réseau professionnel des technologies de l’information et de la communication), ont pris l’initiative de mener ensemble le projet « Les graines du e-commerce burkinabè ».

Il consistera à identifier douze (12) initiatives entrepreneuriales qui innovent dans le domaine du e-commerce et les accompagner dans l’incubation, la maturation, le financement et même un post-accompagnement ainsi qu’en levée de fond.

Qui peut postuler et comment  ?

Les critères d’éligibilité reposent d’abord sur l’âge (avoir au plus 35 ans au moment du lancement, sinon, avoir un co-promoteur âgé d’au plus 35 ans). Il faut ensuite avoir une initiative entrepreneuriale d’e-commerce ou de e-service qui concerne en priorité le commerce électronique et  la fourniture de biens et de services marchands.

Pour être éligible toujours, le projet soumis doit être en cours d’exécution et non seulement à l’étape d’idée. Les promoteurs de « Les graines du e-commerce burkinabè » exigent la preuve de l’état d’avancement du projet du postulat. Il faut en outre résider au Burkina Faso.

En ce qui concerne la sélection, une commission, constituée de personnes ressources retiendra les projets les plus pertinents en se focalisant sur la créativité, l’originalité, l’innovation entrepreneuriale, la validation du besoin et le potentiel de marché, l’adoption d’une démarche d’impact social, etc.

Les inscriptions sont ouvertes uniquement sur Internet depuis le 5 février 2019 à 12 heures via un formulaire de soumission sur l’adresse www.beoogolab.org/ecommerce, et ce, jusqu’à la date du 19 février 2019  avant minuit.

Ce sont 40 millions de FCFA qui seront mobilisés pour financer les 12 projets qui seront retenus. A en croire le promoteur et directeur de Beoogolab, M. Rouamba, les initiatives entrepreneuriales  sélectionnées   bénéficieront d’un accompagnement d’une équipe diversifiée et qualifiée.

Saga SAWADOGO (stagiaire)

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR