Burkina : Des journalistes à l’école de la commande publique

A partir de l’année 2007, le Burkina Faso s’est engagé dans une dynamique de réforme du système de gestion des marchés publics en conformité avec les standards internationaux. De nouveaux textes ont été adoptés en la matière.

Il s’agit, entre autres, de la loi portant réglementation générale de la commande publique, des procédures de passation et d’exécution de marchés publics, l’attribution, organisation et fonctionnement de l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP).

La cérémonie d’ouverture de l’atelier d’échanges

C’est dans le souci de mettre tous les acteurs de la gestion de la commande publique au même niveau d’information et de connaissance que l’ARCOP a organisé ce vendredi 14 décembre 2018 à Loumbila un atelier d’échange avec les journalistes autour de la nouvelle réglementation.  

Modeste Yaméogo, le représentant du secrétaire permanent de l’ARCOP, Tahirou Sanou, a expliqué que cette relecture globale des textes a opéré des changements fondamentaux et introduit des innovations qui ont besoin d’être maîtrisée par les acteurs directs du système de la commande publique, à savoir les soumissionnaires et les autorités contractantes, le monde judiciaire et les journalistes.

Il a laissé entendre qu’après avoir mené des actions de formation auprès des autres acteurs, le monde des médias ne peut être en reste. Ainsi, l’objectif de la rencontre était de permettre aux journalistes de mieux comprendre le fonctionnement de l’ARCOP et de s’approprier du contenu de la nouvelle réglementation en vigueur en matière de commande publique.

 Lire également 👉Koudougou : Les acteurs du monde judiciaire à l’école de la commande publique

Trois communications ont été dispensées. La présentation de l’ARCOP, le cadre réglementaire des procédures de la passation de marchés publics, à savoir les innovations introduites et le mécanisme de règlement des différends, telles sont, entre autres, les différentes communications qui ont été dispensées ce jour.

Au sortir de cet atelier, les journalistes ont eu des connaissances précises sur le dispositif de gestion de la commande publique afin de mieux améliorer le traitement de l’information relative aux marchés publics.  

En rappel, l’ARCOP a pour mission la régulation des marchés publics et délégations de service public. Cette mission comprend, entre autres,  la définition des politiques, la formation des acteurs, l’audit et l’évaluation du système.

Jules César KABORE

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR