Trading : Milliardaire à 24 ans

Martial Franck Yamadjako est un jeune Béninois de 24 ans qui vit au Burkina Faso depuis 5 ans. Au départ, il était venu pour ses études en génie civil à l’institut 2IE. Sur son chemin, il a fait la connaissance du trading. Il  a décidé d’en faire son métier. Dans les lignes qui suivent, il s’est prêté aux questions du média Burkina24 afin de partager son expérience et de présenter davantage son activité.

Burkina 24 (B24) : C’est quoi le trading ?

Martial Franck Yamadjako (MFY) : Le trading c’est de la spéculation boursière. En réalité, dans le trading, le but c’est de se faire de l’argent. Cela se passe par l’achat et la vente sur des positions. On prédit le mouvement du marché et en fonction du risque et tu te fais une marge de bénéfice.

B24 : Concrètement comment ça marche ?

MFY : Pour mieux comprendre aisément, je vais prendre le cas de la pomme de terre. Le prix de la pomme de terre baisse souvent à 250 FCFA/Kg et parfois ça monte. L’objectif d’un trader, c’est quand le prix baisse, il en achète autant et quand le prix grimpe tu revends à 500 FCFA/ kg. C’est de cette manière que fonctionne le trading. C’est une chose qu’il faut bien maîtriser le terrain pour savoir comment ça fonctionne et comment investir et à quel moment le prix de l’actif est bas et quel moment l’actif est haut.

B24 : C’est quoi le quotidien d’un trader ?

MFY : Il doit être quelqu’un de discipliné. Il doit avoir un sang-froid hors norme. Un trader, c’est quelqu’un qui a la plus belle vie possible. C’est une personne qui peut se faire 1 000 dollars en une journée. En ce moment, il ne te reste que de profiter de cet argent. Le trading te donne la liberté financière et la liberté d’esprit. Je conseille le trading aux gens qui ont besoin d’avoir une liberté financière.

B24 : Comment fait-on pour apprendre le trading ?

MFY : Personnellement, je me suis formé sur internet avec des cours en ligne, avec des livres et des vidéos. J’ai fait de l’auto formation. Par la suite, j’ai rencontré quelqu’un qui était trader, qui était en avance plus que moi et qui avait réussi qui m’a coaché. Aujourd’hui, je suis à un niveau où je n’ai rien à envier quelqu’un. Je ne vais pas vous mentir, beaucoup m’ont arnaqué dans le domaine de la formation. On te promet une formation et tu te rends compte que ce n’est rien. Par contre, il y a des écoles spécialisées pour la formation en trading.

B24 : Comment pratique-t-on le  trading ?

MFY : Avec un ordinateur, une tablette, un téléphone et une connexion on peut faire du trading. Il existe plusieurs plateformes pour accéder à la bourse. Certains  coûtent moins cher. Pour d’autres le dépôt minimum est de 5 dollars. La plateforme que j’utilise demande juste un minimum de 10 dollars pour commencer. J’ai une société qui s’appelle Royal finance pour former les apprenants et coacher les traders. Certains traders font des petites erreurs qui les amènent à ne pas faire des bénéfices. Nous avons une équipe gagnante et experte pour accompagner les traders. Pour la petite histoire, j’ai commencé avec 20 dollars. Aujourd’hui je suis à plus de millions de dollars sur mon compte.

Lire aussi 👉Trading : Le KAMA-KOLO (KK), la monnaie numérique made in Burkina

B24 : Si on peut gagner beaucoup d’argent avec le trading, c’est que l’on peut également en perdre. Quels sont les risques possibles de perdre de l’argent ?    

MFY : Le risque c’est 100%. Quand tu es novice tu perds de l’argent et quand tu es professionnel tu en gagnes énormément. On ne fait pas que gagner de l’argent, parfois on en perd dans le trading. Il faut avoir une bonne gestion car le but principal c’est de gagner à la fin. Je ne conseille pas à quelqu’un d’investir tout son argent.

B24 : Quels sont les indicateurs pour investir ?

MFY : C’est une étude du marché. Certains indicateurs montrent si le marché va monter ou pas. Ce sont des choses qui s’apprennent. Egalement, il y a de petits logiciels qui ont été développés par des grands traders qui s’appellent des indicateurs qui permettent de consolider votre analyse. Pour savoir à quel moment acheter et à quel moment vendre. C’est toute une analyse.

B24 : Quels conseils à tous ceux qui aimeront se lancer dans le trading ?

MFY : Le trading ce n’est pas un métier où l’on devient riche du jour au lendemain. D’évoluer sous réserve et de ne pas investir tout son argent en un seul  coup. C’est un métier qui a besoin de la maîtrise de soi et ne pas oublier que l’on peut perdre de l’argent. J’encourage tout le monde à faire du trading. Même en n’étant pas performant tu peux t’en sortir, si tu es discipliné. Tu peux te faire de l’argent pour développer tes activités personnelles.

B24 : Grâce au trading combien d’argent avez-vous eu ?

MFY : En fortune, je suis milliardaire à 24 ans grâce au trading. Je n’ai jamais imaginé que je pouvais en arriver là. Le marché est en dollars et si tu convertis en CFA, c’est énorme.

Propos recueillis par Jules César KABORE

Burkina 24

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • Go Seydou
    17 novembre 2018 at 13 h 12 min - Reply

    comment faire pour entrer en contact avec lui ?

  • ARTICLE POPULAIR