Jemima Kinda : Diplômée en biomédical et passionnée de l’événementiel

Jemima Kinda est titulaire d’une licence en Génie biomédical hospitalier. Aujourd’hui, elle est entrepreneure et évolue pour son propre compte. A l’âge de 22 ans, elle met en place sa propre entreprise d’événementielle qui propose des services spécialisés dans la conception et l’organisation des différents événements. Elle s’est prêtée aux questions de Burkina24. Dans l’entretien qui suit, elle partage son expérience et sa passion.

Burkina 24 (B24) : Présentez-nous votre structure ? Vos prestations ?

Jemima Kinda (JK) : JEM’S SERVICES est une entreprise qui existe depuis novembre 2014, soit quatre ans de fonctionnement. La structure est subdivisée dans deux domaines. Il s’agit d’une part, du génie biomédical où nous proposons des consommables médicaux et des prestations de services en maintenance biomédicale.

L’autre pan de la structure est l’organisation des événements tels que les mariages, les baptêmes, les conférences et tous événements sociaux. Pour les événements, nous proposons deux options.  Nous proposons le service complet ou partiel selon la convenance du client.

B24 : En tant que diplômée en Génie biomédical hospitalier, d’où est venue l’idée d’ajouter l’évènementiel ?

JK : J’ai toujours aimé les organisations des cérémonies. C’est une activité qui m’a toujours fascinée. Le déclic pour l’événementiel, l’histoire remonte depuis ma première année à l’université. Je travaillais le matin et je suivais les cours le soir. J’étais comme secrétaire dans une entreprise qui évoluait dans le domaine de la restauration, la décoration et la location de matériel.

C’est ainsi que j’ai pris du goût pour ce travail. En ce moment, j’étais novice dans le domaine. Mais avec le temps, je me suis perfectionnée  et j’ai maîtrisée tous les pans du métier. J’avais même développé des initiatives qui permettaient à l’entreprise de faire des gains.

Entre temps, j’étais obligée d’abandonner ce travail pour me concentrer à la biomédicale hospitalière, notamment avec les stages. C’est en novembre 2014 qu’une amie a eu confiance à ma personne en me confiant l’organisation de son mariage. C’était une réussite et j’ai repris goût pour ce travail. C’est ainsi que j’ai décidé de mettre en place ma propre structure JEM’S SERVICES.

Des images de quelques réalisation de JEM’S SERVICES 

B24 : Quelle est votre particularité par rapport aux autres entreprises qui évoluent dans le même domaine?

JK : J’ai créé JEM’S SERVICES par passion. Tout ce que nous faisons, c’est par amour. C’est pour cela nous mettons plus l’accent sur le beau, le chic et surtout la qualité. Notre particularité est que nous proposons des services de qualité à des prix très étudiés. Nous transformons les rêves les plus inimaginables en réalité et nous accompagnons toujours nos clients dans la réalisation de leurs projets en fonction de leurs budgets.

B24 : Quel palmarès peut-on retenir de votre structure ?

JK : Nous avons eu à organiser beaucoup de mariages et d’événements. Egalement, nous travaillons avec des institutions comme les mairies, les organisations non gouvernementales, des structures privées et des particuliers.

B24 : Quels sont les tarifs de vos prestations?

JK : Nos tarifs varient considérablement en fonction des options que choisissent nos clients et leur budget. En moyenne, pour les lieux de réception, nos tarifs sont entre cent mille à un million de F CFA. Pour la prestation du Maître de cérémonie, nous proposons entre 25 000 à 500 000 F CFA. La décoration varie entre 50 000 à 2 000 000 F CFA et le cadreur entre 50 000 à 200 000 F CFA

Mais, il faut noter que nous avons des bouquets forfaitaires si le client décide de nous confier l’entièreté de l’organisation sur la base de son budget. A ce jour, j’ai trois personnes qui sont permanentes et 18 autres contractuelles à qui nous faisons appel en cas de besoin.

B24 : Quelles sont vos perspectives pour l’avenir ?

JK : En plus d’être un métier fabuleux, il  nourrit bien l’homme. Il faut s’avoir juste s’appliquer et le reste viendra. Pour l’avenir, c’est améliorer les prestations que nous offrons et agrandir l’entreprise en ajoutant d’autres pôles, notamment proposer plus des articles diverses. Enfin, attaquer le marché national.

Propos recueillis par Jules César KABORE

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR