19e journée africaine de la Propriété intellectuelle et de la technologie (JAPIT)

JAPIT 2018 : L’invention comme moteur de développement industriel

341 total views, 1 views today

Le 13 septembre de chaque année, date anniversaire de la création de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), la communauté africaine célèbre la journée africaine de la Propriété intellectuelle et de la technologie (JAPIT). La 19e journée a été célébrée en différé ce jeudi 20 septembre 2018 à Ouagadougou.

« L’invention, moteur de développement industriel ». C’est sous ce thème que la 19e journée africaine de la Propriété intellectuelle et de la technologie (JAPIT) est célébrée du 20 au 22 septembre 2018 à Ouagadougou. Le ministre en charge de la culture, Abdoul Karim Sango, représentant le ministre du commerce, a expliqué que le thème est évocateur.

En effet, le développement industriel d’une nation, source de création de richesse et d’emplois, passe par la production de connaissances. La transformation desdites connaissances en procédés industriels et produits améliorés  nécessitera forcement la création et le développement d’entreprises.

Le Directeur général du centre national de propriété industrielle (CNPI), la structure nationale de liaison avec l’OAPI, Mahamadi Tassembédo, a fait savoir que le thème met en relation  la création intellectuelle et le développement industriel d’une nation.

En dépit du rôle primordial de l’invention dans le développement industriel des nations, force est de constater que les inventeurs et  innovateurs de l’espace de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) font face à de nombreux défis. Il s’agit, entre autres, de la finalisation des projets d’innovation, la protection juridique, la commercialisation et la production en série de ces innovations.

19e journée africaine de la Propriété intellectuelle et de la technologie (JAPIT)

19e journée africaine de la Propriété intellectuelle et de la technologie (JAPIT)

Le directeur général de l’OAPI, Denis Bohousso, a rappelé que l’invention est la solution à un problème technique. Cette solution technique peut conduire à l’industrialisation. Par ailleurs, il a fait comprendre que cette journée africaine de la Propriété intellectuelle et de la technologie (JAPIT) vise à faire connaitre les services fournis par l’OAPI qui consistent à protéger les inventions, les signes distinctifs et mettre à la disposition de l’Etat des informations technologiques.

L’innovation de JAPIT 2018, c’est l’organisation de la foire dédiée exclusivement à des produits et services ayant fait l’objet de protection à l’OAPI. « Il y a beaucoup d’esprits inventifs en Afrique et très peu de brevets qui sont déposés. Leurs inventions sont exploitées par d’autres pour faute de protection », a laissé entendre Denis Bohousso. En rappel, créée 13 septembre 1962, l’OAPI compte de nos jours 17 pays membres.

Jules César KABORE

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR