Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

PADEL : Après Dori, six autres régions font leur entrée

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL), l’unité de coordination nationale a organisé la première session 2018 du comité national du PADEL à Kaya dans la région du Centre-Nord, ce lundi 27 août 2018. Cette rencontre a été présidée par la ministre de l’économie, des finances et du développement, Rosine Coulibaly.

Eliminer la pauvreté et réduire les inégalités entre les collectivités territoriales à l’horizon 2020. Telle est l’ambition du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL). Lancé le 18 novembre 2016 à Dori, le but est de promouvoir l’émergence d’économies locales au Burkina Faso.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, l’unité de coordination nationale a organisé la première session 2018 du comité national de pilotage du PADEL à Kaya dans la région du Centre-Nord, ce lundi 27 août 2018.

La première session 2018 du comité national du PADEL à Kaya dans la région du Centre-Nord

La première session 2018 du comité national du PADEL à Kaya dans la région du Centre-Nord

Cette session visait, entre autres, à examiner le rapport d’activités de 2017, à valider le processus d’opérationnalisation des infrastructures réalisées dans la région du Sahel, à valider le plan de travail 2018 et adopter le plan de déploiement du PADEL dans six nouvelles régions.

Le Secrétaire général de la région pionnière, Vincent Sawadogo,  tire un bilan satisfaisant du PADEL dans sa zone. Il a laissé entendre que toutes les 26 communes du Sahel ont été couvertes par des infrastructures structurantes. Il s’agit, entre autres, des boutiques marchandes, des hangars marchands, des marchés à bétail, des sites maraîchers, des mini-laiteries, des gares routières, des adductions d’eau potable.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré, a fait comprendre que la région de Sahel a servi à implémenter le PADEL. Pour elle, au vu des résultats satisfaisants et concluants, le programme compte s’étendre à six (6) autres régions du Burkina Faso.

Au vu des résultats satisfaisants et concluants, le programme compte s’étendre à six (6) autres régions du Burkina Faso

Au vu des résultats satisfaisants et concluants, le programme compte s’étendre à six (6) autres régions du Burkina Faso

En 2018 avec les régions de l’Est, la Boucle du Mouhoun, le Centre-Nord, le Nord, le Centre-Sud et le Centre-Est et en 2019 les régions du Plateau central, du Sud-Ouest, des Cascades, des Haut-Bassins et du Centre-Ouest qui seront concernées par ce programme. 

Lire également👉Rosine Sori/Coulibaly : « On veut mettre le Kérosène pour aller plus vite »

Pauline Zouré a ajouté que ce sont environ 49 milliards de F CFA qui seront mis en œuvre dans les 6 régions en 2018. Cela va consister à développer des infrastructures socio-économique pour produire de la richesse et l’employabilité de la population afin d’autonomiser les femmes et les jeunes.

Présent à cette rencontre, le gouverneur du Sud-Ouest, le Colonel Tagsséba Nitièma, a profité plaider pour sa région. Pour lui, il est indispensable d’associer le volet sécuritaire, notamment la construction des casernes, des brigades de gendarmerie, des commissariats de police pour servir de couverture des infrastructures qui seront réalisées dans sa région. 

Reine Ayeva, Chef de la mission résidente au Burkina Faso de la BOAD, un des partenaires techniques et financiers, se réjouit du travail abattu sur le terrain au bilan des réalisations faites dans la région du Sahel et compte davantage soutenir le Programme.

En rappel, la première session du comité de pilotage s’est tenue le 6 juillet 2017. Elle avait permis d’adopter le plan de travail de cette année.

Jules César KABORE

lesaffairesbf

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE