Cacao : La Côte d’Ivoire et le Ghana ensemble pour lutter contre le swollen shoot

La Côte d’Ivoire et le Ghana à travers leurs autorités de gestion de cette filière à savoir le conseil Café Cacao et le Ghana Cocoa Board ont décidé d’unir leurs forces pour lutter contre le swollen shoot, désigné comme étant « le Sida du Cacao », en ce sens qu’il est une maladie virale incurable qui décime les plantations de cacao.

La Côte d’Ivoire et le Ghana ont résolument amorcé une collaboration pour la stabilité de leurs filières cacaoyères communes. Après l’accord de principe conclu le 13 juin dernier entre les deux pays pour tenter de peser sur les cours internationaux d’or brun, les deux pays ont décidé le 23 août 2018 de la mise en œuvre de leur stratégie commune en matière de cacaoculture. Au coeur des préoccupations, la lutte contre le swollen shoot, la maladie qui décime les plantations de cacoyers,

Cette opération a été lancée par Yves Brahima Koné, le directeur général du conseil Café Cacao (CCC) et son homologue ghanéen, Joseph Boahen Aidoo, du Ghana Cocoa Board (Cocobod) à Pilla, dans l’ouest du Ghana, puis à Manzanouan dans l’est de la Côte d’Ivoire.

Dans un premier temps, 10 000 hectares de plantations devraient être arrachés côté ghanéen. Le patron de la filière cacao au Ghana a confié que cette décision est « le seul remède pour éviter la propagation du virus ». Selon lui, c’est 17 % du verger ghanéen qui est atteint par la maladie.

En Côte d’Ivoire, ce sont environ 100 000 hectares de plantations qui seront détruites sur les trois prochaines années. Toutefois, ces chiffres ne sont que le tiers des plantations ivoiriennes contaminées par cette maladie. Yves Brahima Koné, le président du CCC reconnaît que les « arracher ne suffit pas. Il faudra aussi renouveler le verger. Les plantations sont très vieilles et cela impacte leur rendement », a-t-il confié.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU     Burkina24

Source:Jeune Afrique

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE