Télé déclaration et télé paiement : La Direction générale des impôts lance esintax.bf

710 total views, 4 views today

A compter de ce jour, lundi 26 mars 2018, la direction générale des impôts (DGI) modernise ses procédures à travers la télé déclaration et le télé paiement. C’est une solution  informatique. Le système informatisé de taxation (SINTAX) permet de gérer les déclarations, les paiements des impôts et des taxes en ligne.

La première phase concerne les grandes et moyennes entreprises, soit une population de 5 000 contribuables, mais dont la contribution équivaut à plus de 90% des recouvrements de la DGI. 

Lire également👉ADAMA BADOLO : A LA DGI, « 2018, C’EST L’ANNÉE DE LA MODERNISATION ET DE L’INNOVATION »

Les autres catégories de contribuables, notamment, ceux du régime simplifié d’imposition (RSI), les micro-entreprises, les particuliers seront invités progressivement à utiliser la  plateforme. Le système fiscal burkinabè étant déclaratif, les contribuables ont l’obligation de produire des déclarations périodiques de leurs revenus, des impôts et des taxes.

C’est dans le but d’optimiser les recouvrements tout en réduisant le temps perdu par l’administration et les contribuables, que la DGI a entrepris la généralisation des technologies de l’information et de la communication avec la mise en place d’une plateforme de télé procédure afin de permettre aux contribuables de déclarer et de payer leur impôt en ligne sans avoir à se déplacer dans les centres des impôts.

Adama Badolo, directeur général des impôts

Cette plateforme est dénommée « eSINTAX » et vise à moderniser les procédures de déclarations d’impôts et taxes à la DGI, accélérer les traitements à la caisse, réduire les taux d’erreurs, optimiser les recouvrements. Adama Badolo, directeur général des impôts, a expliqué qu’afin d’accompagner les contribuables dans la prise en main de ce nouveau service en ligne, la DGI a créé des cellules pour la formation.

Pour lui, à travers eSINTAX, la DGI s’inscrit dans un chantier de modernisation dans le souci  d’améliorer la relation avec les contribuables en offrant de nouveaux services. Il a fait comprendre que pour l’instant, ce sont 15 impôts qui sont disponibles sur le portail et le coût global de cette première phase de cette technologie est de 180 millions de FCFA. Par ailleurs, une cérémonie de lancement officiel sera organisée le jeudi 12 avril 2018.

Adama Badolo a rappelé que ce projet s’inscrit dans le plan de stratégique de 2017-2021 qui consiste de « faire de la DGI une administration moderne, performante dans la mobilisation des ressources internes pour le financement du développement, orientée usager, conforme aux standards internationaux et aux normes de la bonne gouvernance ». Il a estimé que c’est dans la modernisation et la lutte contre la fraude que « nous pouvons mobiliser davantage » .

Les fonctionnalités d’esintax.bf

Le contribuable reçoit un  numéro de l’administration qui lui permet d’adhérer à la plateforme. Une fois connecté à son espace privé, le contribuable peut effectuer ses déclarations en remplissant les formulaires disponibles sur la plateforme. Ainsi, le système génère un document de confirmation pour chaque déclaration effectuée et d’éditer des bordereaux  de paiement.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR