Noël 2017 à Ouaga : A jour J -2

Le 25 décembre 2017, les catholiques du monde célèbrent la naissance de Jésus Christ. Une occasion de réjouissance et une opportunité pour les commerçants de faire de bonnes affaires. Le site lesaffairesbf a voulu prendre la température des acteurs économiques qui sont généralement sollicités à cette occasion.

Des guirlandes, des crèches, des jeux de lumières, des sapins sont, entre autres, les articles qui marchent spécialement à l’orée de la fête de Noël dans la ville de Ouagadougou. Ainsi, au niveau de la cathédrale, ce sont les vendeurs de guirlandes, des jouets pour enfants, des sapins, des crèches, des grottes, des jeux de lumière et divers autres articles qui accueillent des clients venus de divers horizons pour la circonstance.

Adama Compaoré, vendeur de décoratif pour la Noël devant l’église de la cathédrale, a affirmé que  les affaires sont moyennement acceptables. « Me concernant, je peux dire que ça va. Ce sont les grottes qui marchent le plus chez moi », a-t-il expliqué.

Mathias Sandwidi, vendeur d’articles de décoration de la noël en face de l’hôpital pédiatrique Charles De Gaulle

Il a confié que cela fait plus de 5 ans fait qu’il fait ce travail. En 24 jours de vente, Adama Compaoré se retrouve avec un bénéfice situé entre 400 000 à 600 000 F CFA.

Mais ce n’est pas chez tous les commerçants que les sourires sont larges. Mathias Sandwidi, vendeur d’articles de décoration de la Noël en face de l’hôpital pédiatrique Charles De Gaulle, indique qu’il n’y pas d’engouement cette année. « Ce sont les guirlandes et les jeux de lumière qui marchent le plus »,  a-t-il ajouté. Concernant les prix, il a fait savoir que  le sapin cela varie de 4 000 F CFA à plus et les crèches sont accessibles à partir de 7000 F CFA.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

Port folio

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR