Ordre des architectes du Burkina : Fabien Ouédraogo aux commandes

Les architectes du Burkina Faso sont à présent sous les ordres de Fabien Ouédraogo, le nouveau président de l’Ordre des architectes du Burkina en remplacement de Valérie Sanou. La passation de charge s’est déroulée ce vendredi 26 mai 2017 à Ouagadougou.  

Fabien Ouédraogo a pris officiellement ce vendredi les commandes de la présidence du conseil de l’Ordre des architectes du Burkina (OAB).  En effet, cette passation de charges entre le conseil sortant et  entrant est le 7e du genre en 26 ans d’existence. Valérie Sanou/Goungounga, qui a passé les charges après les avoir prises de 2015 à 2017, est revenue sur son engagement d’antan. Celui de poursuivre le maillage des architectes sur le territoire national.

L’équipe sortante de l’OAB

Sous son mandat, capitalise-t-elle, 36 nouveaux  inscrits, l’obtention du terrain pour abriter le siège de l’OAB, l’organisation du 25e anniversaire et la 3e semaine de l’architecte, le projet de réhabilitation du centre des personnes handicapées moteurs de Gounghin et la proposition de relecture des textes qui date de 25 ans.

Le tout avec pour objectif la défense des intérêts des membres et la promotion de la qualité architecturale. Mais, bien de choses restent à réaliser au profit du corps. Il s’agit notamment du renforcement de la présence médiatique de l’AOB, des échanges d’expériences avec de grands cabinets internationaux et de l’organisation de la rencontre de l’Union des architectes de l’Afrique. 

La présidente sortante ne s’attire pas à elle seule le mérite des acquis et remercie les membres des commissions qui « se sont impliqués pour produire ces résultats ». Le président entrant, Fabien Ouédraogo a, quant à lui, indiqué vouloir travailler à rassembler les architectes de tous bords et de toutes générations et d’assurer la cohésion. 

Le président entrant, Fabien Ouédraogo

Il précise que « l’avenir de notre profession passe par la recherche constante de la qualité architecturale, de l’innovation et de l’originalité ». Le conseil entrant entend faire son cheval de bataille l’introduction de la loi sur la profession d’architecte pour être en phase avec l’évolution de la profession et la directive de l’UEMOA. 

Il fait comprendre que cette année le Burkina Faso assurera la présidence tournante du conseil des ordres des pays de l’UEMOA après le Bénin. Le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Maurice Bonanet, a prodigué des conseils à l’endroit de la nouvelle équipe.

« Je vous exhorte à travailler à rassembler tous les architectes du Burkina, à accueillir et à encadrer vos jeunes frères, à être à l’écoute de tous », a-t-il suggéré. 

En rappel, l’Ordre des architectes du Burkina compte plus de 150 membres.

Jules César KABORE

lesaffairesbf

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • Lynelle Ozimek
    30 juillet 2017 at 22 h 02 min - Reply

    J’adore votre article. Je vais l’envoyer a mes amis sur twitter. Je suis certain qu’il vont l’aimer. [url=https://www.lesiteimparfaits.com]Merci[/url]

  • ARTICLE POPULAIR