PNDES : 8 conventions déjà signées

Ce jeudi 12 janvier 2017 à Ouagadougou, le Ministère de l’économie, des finances et du développement a fait le bilan de fonctionnement de l’année 2016.

L’élaboration, l’adoption et l’organisation de la rencontre de Paris pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) est le principal résultat du Ministère de l’économie, des finances et du développement en 2016, qui a fait son bilan lors d’un point de presse ce jeudi 12 janvier 2017 à Ouagadougou. Il ressort qu’en ce qui concerne le PNDES, il y  a déjà de bonnes nouvelles quant à la mobilisation des ressources. A ce jour,  « c’est 8 conventions signées avec une somme de 180 milliards de F CFA acquis dans le cadre du PNDES », a déclaré le ministre délégué chargé du budget Edith Clémence Yaka. Les efforts se poursuivront pour accroître l’enveloppe, a ajouté le ministre.

Sur un autre plan,  le taux de croissance attendu en 2016 était de 5,4% contre 4,0% en 2015. Dans le domaine des finances publiques, on peut retenir que 1230,40 milliards FCFA ont été recouvrés au titre des recettes propres pour une prévision annuelle de 1 286,83 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 95,62%. C’est une progression de 16% par rapport à 2015.

Au 31 décembre 2016, la mobilisation des recettes se chiffrait à 1 704,78 milliards de FCFA pour une prévision de 1945,21 milliards de FCFA, soit un taux d’exécution de 87,64%. Pour les dépenses, on note que sur une prévision hors financements extérieurs de 1590,13 milliards de FCFA, le niveau des dépenses engagées visées au 31 décembre était de 1535, 49 milliards FCFA, soit un taux d’exécution de 96,56%.

On note que des efforts ont été réalisés dans la rationalisation des charges de fonctionnement et ont permis de dégager des économies. Ainsi, la réduction de la charge locative de 372 058 200 F CFA en 2016, sur un portefeuille de baux administratifs au 31 décembre 2015 de 305 contrats correspondant à une charge totale de 5 442 778 200 F CFA/an , soit une baisse de 6,83% à la faveur de la résiliation de 42 contrats de bail.

« Les ventes aux enchères réalisées sur le territoire national ont permis de recouvrir la somme de 1 406 0478 664 F CFA et la mobilisation de 81 895 000 F CFA à travers la mise en location des véhicules du parc automobile », a affirmé Rosine Coulibaly, ministre de l’économie, des finances et du développement.

L’optimisation de la mobilisation des ressources, une meilleure absorption  des ressources mobilisées, la conduite du Recensement général de la population et de l’Habitat, la promotion du financement par voie de Partenariat public privé (PPP) sont entre autres les défis du ministère de l’économie, des finances et du développement en 2017.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR