Elections consulaires à Bobo-Dioulasso : « Nous voulons des élus responsables »

A l’instar des autres villes du Burkina Faso, les acteurs du monde économique de la ville de Sya se sont rendus aux urnes le dimanche 13 novembre 2016, pour désigner leurs représentants à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Les résultats provisoires ont été affichés à la Direction régionale du commerce ce mercredi 16 novembre 2016 avant que la liste définitive des élus de la chambre consulaire soit publiée par le ministère en charge du commerce et de l’industrie. En attendant, l’heure est déjà à la formulation des attentes à l’endroit de ces nouveaux élus.

Les commerçants de Bobo-Dioulasso se réjouissent de la bonne tenue de ces élections.

Pour Koussoubé Amidou, président du collectif des associations des commerçants du marché central de Bobo-Dioulasso,  « on ne fait qu’apprécier et saluer la tenue de ces élections consulaire du 13 novembre dernier. Le collectif est satisfait des résultats car ces élections se sont tenues dans la transparence et c’était notre souhait. En ce qui concerne l’élection de Lassina Diawara qui avait suscité des polémiques au sein des commerçants, à mon humble avis, nous au sein du collectif, on se réjouit de sa victoire».

Bachirou Yaméogo, commerçant à Bobo-Dioulasso

Bachirou Yaméogo, commerçant à Bobo-Dioulasso

Tous unanimes sur la bonne tenue de ces élections, Bachirou Yaméogo, commerçant au grand marché de Bobo ne dira pas le contraire. Il souhaite que ces nouveaux élus soient vraiment à l’écoute des commerçants. Il ne manque pas de féliciter et d’encourager tous ces élus consulaires car dit-il «s’ils sont élus aujourd’hui, c’est grâce à nous les commerçants. Et nous savons qu’ils pourront assumer leurs responsabilités ».

« Nous, nous voulons des élus responsables, qu’ils puissent répondre à nos aspirations, sinon dire que ce candidat n’est pas de Bobo ce n’est pas important pour nous », a-t-il poursuivi.

Koussoubé Amidou, président du collectif des associations des commerçants du marché central de Bobo-Dioulasso

Koussoubé Amidou, président du collectif des associations des commerçants du marché central de Bobo-Dioulasso

Ils sont cependant invités à faire valoir leurs capacités dans le but de relancer l’économie de la ville de Bobo-Dioulasso, capitale économique.

Ces nouveaux élus consulaires ont la responsabilité de mettre en place et de conduire une administration capable de fédérer toutes les énergies en matière d’économie et d’affaire et faire de ce secteur un levier du développement de la nation.

Martial SANOU

Correspondant de Burkina24 à Bobo-Dioulasso

L'actualité du Burkina 24h/24.
Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR