Sofitex : quels défis pour Wilfrid Yaméogo, le nouveau DG ?

Le gouvernement a nommé Wilfrid Yaméogo à la tête de la Sofitex le 23 mars dernier. Juriste de formation, il a fait l’essentiel de son parcours dans la filière coton et était depuis 2004 le secrétaire permanent de la filière coton libéralisée.

La Sofitex est la principale société cotonnière du Burkina Faso avec plus de 80% de la production. Wilfrid Yaméogo succède ainsi à Bernard Zougouri, nommé sous la transition.

En termes de défis, s’inscrivent en tête de liste les négociations avec la firme américaine Monsanto, en vue de bénéficier de compensations financières. Il lui reviendra  de diriger les négociations entre les trois sociétés cotonnières du pays (la Sofitex, la Socoma et Faso Coton), les producteurs de coton et la firme Monsanto.

Les producteurs de coton réclament en effet des compensations financière à la firme parce que la fibre du coton transgénique, introduite en 2008 devenait plus courte. Ce qui a porté un coup dur à l’image du coton burkinabè et à son commerce sur les marchés internationaux.

Le nouveau DG devrait aussi relever le défi de la production. Pour 800 000 tonnes prévues lors de la précédente campagne, seulement 722 000 tonnes ont été récoltées.

Au Burkina, le coton est le deuxième produit d’exportation derrière l’or, et représente 4 % du produit intérieur brut. Plus de 3,5 millions de paysans vivent de sa culture.

Issouf NASSA

Burkina24

Source : Jeune Afrique

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR