Fada N’Gourma : 1,6 tonne de riz périmé saisi

1,6 tonne de riz périmé a été saisie à Fada N’Gourma dans la région de l’Est. D’autres produits alimentaires impropres à la consommation ont également été découverts.

C’est lors d’un contrôle inopiné que les agents de la Direction régionale du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat de l’Est ont mis la main sur 1,6 tonne de riz indien avarié, rapporte l’AIB.

 «Dans une boutique, les agents de contrôle ont saisi 4 sacs de riz indien de 25% de brisure périmés depuis le mois de février 2017. Les agents de contrôle ont remonté à partir de la boutique ; au regard de la facture d’achat jusqu’au marché pour mettre la main sur une quantité importante d’une 1tonne 600 soit 66 sacs de riz », a expliqué à l’AIB, le Directeur régional du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Moumini Doulkom.

De l’huile périmée, des biscuits, des pâtes alimentaires, de l’eau de javel et du vinaigre impropres à la consommation ont également été saisis.

Malgré les sensibilisations et les sanctions encourues, le phénomène de la vente de produits périmés a toujours pignon sur rue. Les raisons généralement invoquées par les contrevenants, explique Moumini Doulkom, sont liées à l’analphabétisme, justifiant leur incapacité à lire les étiquettes et les dates de péremption.

Le directeur régional s’en remet par conséquent à la vigilance des populations qu’il invite à dénoncer tout boutiquier ou commerçant vendant des produits prohibés.

Lesaffairesbf


© Photo d’illustration – AIB

L'actualité du Burkina 24h/24.
Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR