Burkina : 35 milliards de F CFA pour le redressement économique

35 milliards de francs CFA soit 53 millions d’euros seront levés pour assurer la couverture des besoins de financement à court terme du Trésor public. C’est ce qu’a indiqué le gouvernement burkinabè le vendredi 17 mars 2017, a rapporté l’Agence Ecofin.

Pour le redressement de son économie qui a subi plusieurs perturbations à savoir la chute de l’ancien régime, la crise politique en fin 2015, et plus encore avec les menaces terroristes au Nord du Burkina, le gouvernement burkinabè a consenti à lever 35 milliards de FCFA sur le  marché financier de l’UEMOA. Cette opération aura une échéance de 6 mois avec une valeur nominale de 1 million de francs CFA pour chaque bon émis.

C’est en attendant la réalisation des promesses de certaines organisations internationales telles la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire Internationale qui, ont promis une aide de 12,7 milliards d’euros, que le Burkina s’est tourné vers l’UEMOA pour obtenir le financement nécessaire pour son redressement économique.

Il est à noter que les deux organisations à savoir, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, partenaires techniques financiers, ont en décembre 2016 promis cette aide sous forme de prêts, de dons ou de garanties  qui servirait à financer le plan de développement quinquennal 2016-2020 du pays en sortie de crise politique et sécuritaire.

Irmine KINDA

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR