Burkina : Les structures publiques désormais tenues de consommer burkinabè

Le Premier Ministre burkinabè a par lettre datée du 13 janvier 2017, enjoint à tous les ministères de consommer les produits locaux par préférence à ceux qui viennent de l’étranger.

Par cette mesure, le Gouvernement entend donner une meilleure place aux produits nationaux, surtout alimentaires dans le quotidien des Burkinabè. Cette nécessité s’est imposée au regard de difficultés d’écoulement qui se répercute sur les rendements des producteurs.

Ainsi, obligation est faites aux « structures publiques consommatrices de produits alimentaires d’enlever en priorité ceux d’origine locale avant tout acte d’achat de produit similaire importé ».

De même, lors des pauses, des diners galas ou toute autre cérémonie officielle, les mêmes structures publiques sont tenues d’intégrer les mets locaux dans les menus.

Un arrêté sera bientôt signé pour déterminer la liste des produits qui sont concernés par cette mesure, a appris Lesaffairesbf auprès du ministère du commerce.

Lesaffairebf

2 Commentaires

Repondre a l'Article

*

*

  • simporé
    31 janvier 2017 at 19 h 08 min - Reply

    c’est une bonne idée.cependant il faut voir comment transformer la tomate cultivée au pays en pate de tomate et la revendre au pays et a l’extérieur.cela permettra de resorber le taux de chomage et encourager les maraichéculteurs .merci

  • Ira
    1 février 2017 at 20 h 53 min - Reply

    Consommons ce que nous produisons bonne idée on serait avancé si on l’avait compris depuis les temps !!!!

  • ARTICLE POPULAIR