10 km de Ouaga : Jean François Dabiré premier

Jean François Dabiré a remporté la première édition du 10 km de Ouaga le samedi 14 janvier 2017. Il a mis un temps de 28’25’’64. Chez les dames, c’est Véronique Yaméogo qui est arrivée la première. Elle réalise un temps de 40’12’’34. Les scolaires, quant à eux, ont parcouru 6 km.

Dans le but de promouvoir le sport pour tous, le Club d’arts martiaux Bushidi Ryu a organisé une compétition de course de fond dénommée Le 10 km de Ouagadougou. C’est Jean-François Dabiré, un militaire radié en 2011, qui a remporté cette compétition chez les hommes devant les 135 autres concurrents. Il devance Yacouba Cissé (28’54’’05) et Omar Coulibaly (28’59’’25).

« Je me suis mis à préparer cette compétition une année avant. J’étais confiant parce que je connaissais les performances de mes principaux concurrents. On se croise dans d’autres compétitions de ce genre », a relevé Jean-François Dabiré. Il s’agit de l’une des rares compétitions de course de fond au Burkina Faso. Mais Jean-François Dabiré est habitué aux longues distances. « C’est un peu court pour moi parce que je préfère les longues distances 45 km, le semi-marathon. Quand c’est 10 km, cela signifie qu’il faut aller vite », confie le vainqueur.

Honorine Yaméogo (40’12’’34) s’est illustrée chez les dames où. Elle devance Ouédraogo Mariam (41’15’’26), Angèle Momo Oho (41’53’’50).

Cette compétition est une initiative du centre d’art martiaux Bushido Ryu situé au quartier 1200 logements de Ouagadougou. Selon Evariste Bagré, responsable centre Bushidi Ruy, l’organisation du 10 km de Ouagadougou entre dans les objectifs du centre de promouvoir le sport de façon générale au Burkina Faso. « C’est une façon de contribuer à la promotion du sport au Burkina », affirme Evariste Bagré qui tire un bilan positif de l’organisation

Pour cette première édition, 180 scolaires étaient sur la ligne de départ pour couvrir 6 km. « Notre objectif avec les scolaires, c’est de mettre l’accent sur la qualité et voir s’ils pouvaient tenir la compétition qui est à sa première édition», a fait savoir Pié Traoré, membre du comité d’organisation. Pour lui, les enseignements tirés permettront de mieux organiser la 2ème édition.

Chez les scolaires et chez les garçons, c’est Ali Tiendrébéogo du Lycée Bon Berger qui est arrivé en tête devant Abdoulaye Sourgou du Prytanée Militaire du Kadiogo (PMK) et Issa Abem du Lycée Philipe Zinda Kaboré alors que Aziz Ouédraogo du Lycée Mixte de Goughin est arrivé 4e juste devant Halidou Kaboré du Bon Berger.

Chez les filles, Alimata Kaboré du lycée Pouiwendé est arrivée première devant Azèta Zongo du même établissement et de Ramata Yogo du Bon Berger.

Mais celui qui a le plus marqué la compétition est Isaac Koné âgé de 12 ans. Il a pris part à la compétition avec les grands et a terminé la course. Des personnes âgées ont aussi participé à cette première édition du 10 km de Ouagadougou.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

L'actualité du Burkina 24h/24.
Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR