Entrepreneuriat : Le sommet panafricain des start-up se tiendra à Ouagadougou

Le sommet panafricain des start-up se tiendra du 27 novembre au 2 décembre 2016  à Ouagadougou. Selon Jeune Afrique, l’événement rencontre le soutien actif du Président Roch Kaboré, au point d’espérer la présence de représentants d’une trentaine d’États africains.

Sont attendus à ce sommet 2 000 entrepreneurs de 20 pays africains. Il est initié par l’organisation panafricaine de promotion de l’innovation Youth Gain, créée en 2014 par Armel Ouédraogo, un économiste et consultant à son compte.

Selon Félix Belem, le responsable administratif et financier de Youth Gain, le projet du sommet a été présenté à la Présidence du Faso en juin dernier, qui a dès lors commencé à apporter son soutien. L’implication de la Présidence est si importante que le volet diplomatique de l’événement est dirigé par Seydou Zagré, le directeur de cabinet du Président.

Le sommet est censé contribuer à la création d’entreprise au Burkina. « L’un des objectifs est de favoriser l’innovation et la création de sociétés dans la capitale burkinabè », a déclaré Félix Belem. Il espère en outre que leur organisation Youth Gain pourra être dotée d’un incubateur physique financé par le PNDES.

Seront présents, entre autres, Thérèse Izay Kirongozi, la promotrice de Robot Roulage Intelligent qui commercialise des robots alimentés par panneaux solaires et qui régulent la circulation à Kinshasa, Vérone Mankou, le créateur une entreprise qui assemble une gamme de téléphones et de tablettes au Congo, Seydina Hane, le développeur d’une application censée limiter les factures d’électricité ou encore le docteur Tidjane Dall de la plateforme Malisanté qui prodigue des conseils de santé par téléphone.

Lesaffairebf

 

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*