PME : Le Nigéria annonce une banque en janvier 2017

Bonne nouvelle pour les Petites et moyennes entreprises (PME) nigérianes. Le pays annonce le lancement d’une banque de développement dédiée à leur financement en vue de soutenir le tissu entrepreneurial du pays confronté à une crise liée à la chute  des cours du pétrole.  

Malgré que la bancarisation progresse sur le continent,  certaines couches de population  ont du mal à accéder à des crédits de financement. C’est le cas des PME, ces Start-up qui peinent à se développer faute d’obtenir du financement. L’annonce a été faite par la ministre des finances Kemi Adeosun, rapporte l’Agence Ecofin.

Selon un communiqué émanant du ministère des finances, «la Development Bank of Nigeria (DBN) va financer les petites et moyennes entreprises et cela est vraiment important pour le Nigeria dont le PIB provient à hauteur de 50 % des activités de ce genre d’entreprises», a déclaré Mme Adeosun dans un communiqué.

Des conditions de financement

La ministre Adeosun a indiqué que « la DBN a déjà obtenu un engagement de 1,3 milliard de dollars de la part de la Banque mondiale ». La Banque Africaine de développement (BAD) a annoncé en septembre dernier vouloir investir 500 millions de dollars dans la nouvelle banque.

Pour offrir des solutions financières propres aux petits entrepreneurs africains qui souhaitent sortir du secteur informel, mais qui ne peuvent pas accéder aux ressources financières nécessaires, l’Ivoirien Jean-Luc Konan a créé la Compagnie financière africaine (Cofina) en 2012.

Ce banquier passé par les grands groupes comme BNP Paribas, Citibank, Barclays Ecobank et UBA, a trouvé le concept mésofinance, un mode de financement qui comble le chaînon manquant, entre la micro-finance et la finance classique pour permettre aux Start-up les plus innovantes de décoller.

Oui KOETA                                  

Burkina24

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • PME : Le Nigéria annonce une banque en janvier 2017: Actualité Burkina Faso – burkina24 – ACTUALITE BURKINA
    23 octobre 2016 at 9 h 04 min - Reply

    […] Malgré que la bancarisation progresse sur le continent,  certaines couches de population  ont du mal à accéder à des crédits de financement. C’est le cas des PME, ces Start-up qui peinent à se développer faute d’obtenir du financement. L’annonce a été faite par la ministre des finances Kemi Adeosunicro-finance et la finance classique pour permettre aux Start-up les plus innovantes de décoller et … lire la suite.  […]

  • ARTICLE POPULAIR