Rentrée académique de l’IAM: « Nous sommes l’école qui a le plus de diplômes CAMES au niveau du Burkina » (PCA)

L’institut africain de management (IAM Ouaga) a effectué sa rentrée académique 2016-2017 ce 6 octobre 2016 à son siège sis dans la Zone d’activités diverses (ZAD). L’institut qui fêtera ses 10 ans bientôt, entend innover davantage pour une meilleure qualité de l’enseignement.

Pour cette année académique qui s’ouvre, c’est environ 1300 étudiants qui sont déjà inscrits pour une trentaine de filières disponibles. La cérémonie officielle qui a réuni les responsables de l’institut, le corps enseignant et les étudiants a été marquée par des exhortations à l’endroit de ces derniers.

Le Directeur général de l’institut, Benga Alioune a souhaité que cette année académique tranche avec les précédentes par la qualité des résultats. « Je vous demande encore de faire plus d’efforts, à être plus exigeants envers vous par le travail, le sérieux, l’abnégation, mais aussi à être exigeants envers nous par la qualité du service rendu et le service bien fait » a-t-il lancé.

Moussa Ahmed Diallo, Président du conseil d’administration (micro)

Moussa Ahmed Diallo, Président du conseil d’administration (micro)

Il a aussi été rappelé le caractère spécial de cette année académique qui coïncidera avec les 10 ans de l’institut. C’est en effet en 2007 qu’IAM a été porté sur ses fonds baptismaux. « IAM en 2017 aura 10 ans. 10 ans au cours desquels des hommes et des femmes se sont battus jour et nuit pour porter haut le drapeau de l’institut africain de management », s’est réjoui Moussa Ahmed Diallo, Président du conseil d’administration (PCA).

Du chemin a donc été parcouru, mais le PCA a confié que l’institut poursuit sa quête de « l’excellence » par l’amélioration des infrastructures et les relations avec les partenaires. « Nous sommes en train de faire un restaurant, nous allons ouvrir une piscine olympique aux étudiants. Au niveau de l’enseignement on va renforcer nos partenariats avec les universités nord-américaines parce que ce qui se fait de meilleur se trouve là-bas ».

iam2

De même, il a souligné la qualité des diplômes délivrés, qui sont reconnus par le CAMES ; l’institut étant par ailleurs un des meilleurs sur cette question de reconnaissance. « Nous allons avoir cette année à peu près trois diplôme reconnus par le CAMES. Aujourd’hui nous somme l’école qui a le plus de diplômes CAMES au niveau du Burkina. Nous sommes dans le top 5 au niveau de l’espace CAMES, des 19 pays de l’Afrique » a-t-il insisté.

La cérémonie a été aussi l’occasion de célébrer le mérite par des récompenses offertes aux majors des différentes filières, qui ont bénéficié en outre d’une tournée en hélicoptère.

Le major des majors Thierry Kima

Le major des majors Thierry Kima

Pour le major des majors Thierry Kima, qui a obtenu la moyenne de 17,5/20, cette réussite est le fruit d’une collaboration aboutie. « Je peux dire que je dois cette moyenne à tout le monde : à mes enseignants, à moi-même et à ma famille parce qu’il y a eu de la collaboration », a-t-il confié.

Issouf NASSA

LesAffairesbf

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR