Elections consulaires : Sensibilisation sur les conditions de candidature

La Commission d’Organisation des Élections Consulaires de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a organisé ce 22 septembre 2016 une séance d’information sur le processus électoral. Cette rencontre avec des acteurs économiques de la Région du Centre visait à faire l’état du chemin parcouru qui doit aboutir aux élections le 13 novembre 2016.

La Commission d’Organisation des Élections Consulaires (COEC) a fourni les chiffres sur la liste électorale provisoire. Le nombre total des dossiers d’inscription examinés est de 12 817, le total des inscriptions validées de 11 508, et 1309 dossiers rejetés. Ce qui constitue une liste provisoire qui peut faire l’objet de recours du 12 au 27 septembre 2016.

La COEC a aussi donné les conditions de candidatures au poste d’élus consulaires de la CCI-BF : pièces à fournir, la période et les lieux de dépôt des dossiers de candidature… Il est ainsi ressorti que les inscrits pourront choisir leurs élus en fonction de leur catégorie.

« Comme on l’a indiqué, l’élection se fera par les pairs. Chaque catégorie doit désigner son responsable, son représentant qui va pouvoir siéger au niveau de l’Assemblée pour défendre les intérêts de cette catégorie » a laissé entendre le président de la COEC Bernard Zougouri. Si l’âge requis pour être électeur est fixé à 18 ans, celui de la candidature est à 21 ans. L’ouverture des candidatures se fera à partir du 5 octobre 2016.

cci-bf

Relativement aux revendications posées par certains commerçants, comme préalables aux élections, le président du COEC estime qu’il est grand temps de passer à l’étape des élections afin que la CCI-BF puisse enfin bénéficier d’une Assemblée générale.

« Nous avons pris énormément de temps pour relire les textes. Et ce temps pris c’était pour permettre à l’ensemble des acteurs de se prononcer sur les contenus des textes. Ce qui a été fait. La délégation spéciale a parcouru l’ensemble des provinces, a recueilli l’ensemble des doléances des acteurs ; et je pense que cela a été traduit dans le texte final qui a été adopté. Donc pour nous la majorité a été saisie», a-t-il soutenu.

D’autres campagnes d’informations sont prévues dans les autres provinces entre le 24 et le 29 septembre 2016.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR