FESTIGRILL 2016 : Le professionnalisme au centre de la grillade

La 7eme édition du Festival des grillades de Ouagadougou (FESTIGRILL) se tiendra du 22 au 27 novembre 2016 à la Maison du peuple. Le thème retenu cette année est « FESTIGRILL, miroir d’une prise de conscience professionnelle des acteurs de la grillade ». Ce 16 septembre 2016 a marqué le lancement officiel des activités préparatoires.

Selon la promotrice Mariam Doumbia, FESTIGRILL se justifie par les potentialités dont regorge le secteur de la volaille au Burkina Faso. Le potentiel est d’autant plus réel que l’élevage constitue « la deuxième mamelle de l’économie burkinabè ». Par ailleurs, « on évalue dans le secteur de la volaille plus de 7 000 emplois en temps plein généré », fait-elle remarqué.

Pour les éditions précédentes, elle tire un bilan satisfaisant car non seulement le festival est aujourd’hui connu à l’échelle internationale, mais aussi, les grilleurs y trouvent leur compte. « Le bilan, il est positif. L’an passé, je ne m’attendais même pas à cet engouement. Aucun grilleur n’est reparti avec son produit ».

Pour cette année, le bilan prévisionnel est de 42 millions de F CFA et un accent particulier sera mis sur le professionnalisme à travers la formation des acteurs de la grillade. Et ce, dans le but de mettre le consommateur à l’abri des produits douteux.   « L’engouement suscité par FISTIGRILL nous interpelle tous à accompagner ces artisans du barbecue à une prise de conscience », a laissé entendre Mariam Doumbia.

S’agissant des innovations, la promotrice a annoncé l’institutionnalisation du festival à travers un protocole d’accord signé par le ministère du commerce, le ministère des ressources animales et le ministère de la santé. De même, un site web (www.festigrille.com) a été créé pour être une plateforme des principaux acteurs.

D’autres innovations ont également été annoncées par la promotrice : « Nous sommes en train de créer les V.A.A.G qui sont des volontaires d’appui et d’assistance des grilleurs. C’est pour essayer d’appuyer les grilleurs, de les aider afin qu’ils puissent vraiment répondre à nos attentes. Sur le site cette année, nous aurons de grands fermiers qui nous ont contactés pour venir vendre les produits made in Burkina ». Enfin, elle a annoncé la gratuité des stands pour les maquis qui ont participé au FESTIGRILL depuis la première édition.

150 grilleurs devraient prendre part au festival, ainsi que des partenaires.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR