TICAD VI : Le Japon promet 30 milliards de dollars pour le développent de l’Afrique

Les portes de la VIe Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) se sont refermées ce 28 août 2016, à Naïrobi au Kenya. Pour un développement socio-économique conséquent de l’Afrique, une déclaration dite de Naïrobi, a été adoptée.

Cette rencontre entre Japonais et Africains a tablé sur le développement durable de l’Afrique. C’est pour ce faire que les participants ont convenu d’une déclaration, qui s’articule sur trois branches: la promotion de la transformation économique structurelle par la diversification économique et l’industrialisation, la promotion de systèmes de santé résilients pour la qualité de vie, et la promotion de la stabilité sociale pour une prospérité partagée.

La promotion de la transformation économique structurelle. Plus concrètement, les discussions ont mis en exergue la nécessité d’une diversification économique et d’industrialisation dans les secteurs prioritaires tels que l’agriculture, l’élevage, les mines, la manufacture.

Egalement, il est ressorti que des investissements dans des infrastructures de qualité seront utiles en vue de créer des emplois et de favoriser le transfert d’expertise et de savoir-faire. De même, la promotion du secteur privé et le développement des ressources humaines sont pris en compte par la déclaration de Naïrobi.

S’agissant de la promotion de systèmes de santé résilients pour la qualité de vie, il reviendra de mettre à la disposition du continent, les moyens nécessaires pour faire face à des pandémies comme le VIH/SIDA et à des maladies comme Ebola.  La couverture sanitaire universelle a aussi été abordée.

Promotion de la stabilité sociale. Il est important d’œuvrer à la cohésion des peuples, et cela passe, entre autres, par leur accès à l’éducation et à la formation professionnelle, l’objectif étant de prévenir le terrorisme, l’extrémisme violent et l’insécurité maritime.

Le Premier ministre  japonais Shinzo Abe s’est félicité des échanges fructueux et a pris l’engagement que les 30 milliards de dollars promis pour la mise en œuvre de la déclaration seront décaissés.

Lesaffairesbf

Source : Sidwaya

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • Correction
    29 août 2016 at 17 h 54 min - Reply

    « Le Premier ministre chinois Shinzo Abe ». On ne saute pas de japonais à chinois aussi facilement!

  • ARTICLE POPULAIR