CEDEAO : le TEC en difficulté

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a mis en vigueur, le tarif extérieur commun dans l’espace communautaire depuis janvier 2015. Cependant, plusieurs pays membres n’ont pas encore entamé sa mise en application.

En effet, six états manquent encore à l’appel. Il s’agit du Cap vert, de la Gambie, de la Guinée, la Guinée Bissau, du Libéria et de la Sierre Leone.

Le président de la commission de l’UEMOA, Marcel de Souza met  en garde, même si les raisons évoquées pour la non-mise en vigueur du TEC sont justifiées. «Notre espace communautaire ne saurait s’accommoder d’une telle situation pendant longtemps », a-t-il averti.

Il a ainsi, invité les États de la communauté à mettre en vigueur le TEC d’ici fin 2016, afin d’éviter une situation préjudiciable à l’intégration régionale : «l’existence de deux ou de plusieurs régimes tarifaires dans un même espace communautaire se traduira inéluctablement par l’application de droits de douane différents sur les mêmes produits».

La non application du TEC est source de distorsions aux échanges et tout à fait préjudiciables à l’intégration régionale, à la cohésion entre Etats membres et au bon fonctionnement de la Zone de libre-échange.

Stéphane Bourgou

Lesaffairesbf.com

Source : seneweb.com

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR