Croissance mondiale : Quatre pays africains y participeront d’ici à 2025

Parmi les 10 futurs marchés émergents qui devraient conduire la croissance économique mondiale au cours des dix prochaines années, figurent 4 pays africains, selon une étude publiée le 6 juillet par le cabinet de recherche et d’étude de marchés BMI Research.

L’étude a identifié un pays du Maghreb (l’Egypte), deux de l’Afrique de l’est (l’Ethiopie et le Kenya) et, un de l’Afrique de l’ouest (le Nigeria), qui est par ailleurs la première économie du continent.

Les six autres pays  proviennent d’Asie. Ce sont le Bangladesh, l’Indonésie, la Birmanie, le Pakistan, les Philippines et le Vietnam.

D’une façon générale, leur croissance sera essentiellement tirée par les secteurs du BTP et de l’industrie, car, «Le modèle de croissance tirée par les prix des matières premières qui a été prédominant par le passé avant de s’effondrer progressivement entre 2012 et 2015 dans le sillage la chute des cours des produits de base est terminé. Il ne reviendra pas», a conclu l’étude.

Les dix pays mentionnés, selon BMI Research, devraient ensemble contribuer à quelque 4300 milliards de dollars au PIB mondial d’ici à 2025, soit à peu près l’équivalent du PIB du Japon actuellement.

Si en Egypte, la croissance sera essentiellement tirée par le secteur du logement d’ici 2025, grâce au million de résidents supplémentaires par an  prévus dans les centres urbains, en Ethiopie, c’est le secteur du BTP sera le principal moteur de la croissance.

Au Kenya, les principaux moteurs de la croissance de l’économie kenyane seront, selon les analystes de BMI Research, les projets d’infrastructures, les services financiers et le commerce de détail. Alors qu’au Nigeria, la croissance du PIB sera principalement tirée par les secteurs secondaire et tertiaire.

Stéphane Bourgou

Lesaffairebf.com

Source : agenceecofin.com

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR