Un accord entre l’USAID et l’Alliance globale du karité pour améliorer le travail des femmes

L’Alliance Globale du Karité (GSA) et l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) ont signé un accord pour la promotion des débouchés du marché du karité et l’amélioration de la production pérenne en Afrique. D’un montant de 13 millions de dollars américains, cet accord s’étale sur une période de cinq ans.

Le Président de l’Alliance Globale du Karité  Moumouni Konaté a donné l’objectif du partenariat au cours d’une conférence annuelle de l’Alliance Globale du Karité tenue à Accra au Ghana.

Selon lui, l’accord est orienté vers l’appui des femmes qui collectent et qui transforment le karité. Elles pourraient ainsi  s’organiser en groupements d’intérêt économique en vue d’avoir accès aux équipements et à des renforcements de capacité, pouvant leur permettre d’augmenter les bénéfices financiers provenant de la vente de leurs produits.

A la longue, les groupements les plus dynamiques des femmes seront capables de traiter plus de noix du karité et d’en améliorer la qualité.

Le Directeur de l’USAID Bureau de l’Afrique de l’Ouest, Alex Deprez, a affirmé sa fierté de voir un tel partenariat, qui sera d’un soutien indéniable aux communautés rurales à travers de l’Afrique. « Le GSA se lance sur cette voie inédite pour explorer à fond les débouchés du marché et pour améliorer la qualité de vie des femmes issues des milieux ruraux ainsi que de leurs familles qui se trouvent au cœur de la chaine de valeur du Karité. Nous sommes vraiment fiers de ce partenariat et de collaborer dans la mise en œuvre de ses activités », a-t-il laissé entendre.

Ce sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Nigeria qui bénéficieront de ce fonds pour des activités promotionnelles de pérennisation. Il s’agira essentiellement de la construction de 250 dépôts à l’intention des groupements des femmes qui collectent et transforment du karité tout en assurant leur santé et leur sécurité, l’amélioration de 50% des bénéfices financiers des femmes qui transforment du karité, l’appui à des campagnes de reboisement et une gestion efficace de la flore et de la faune.

Le GSA est une association des industries à but non lucratif comportant 400 membres venant des 31 pays, y compris des groupements des femmes, des marques de fabrique internationales et des détaillants, des fournisseurs, et des ONG. Par le biais des partenariats publics-privés, le GSA assure la promotion de la durabilité de l’industrie, des normes de conformité, et de la demande marchande pour des aliments et des cosmétiques préparés à base des karités.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR