Entrepreneuriat sociale en Afrique : le Burkina en tête de classement

Le Burkina Faso en classé en tête des pays africains où, la responsabilité sociale des entreprises est plus vivace selon une étude conduite récemment par le Global Entrepreneurship Monitor (GEM), publiée en début juin 2016.

Avec un score de 9,4%, le pays enregistre est classé premier en Afrique en matière d’entreprenariat social et deuxième dans le monde, a précisé l’étude.

L’entrepreneuriat social que le GEM définit comme tout type activité, organisation ou initiative ayant un objectif social, environnemental ou communautaire particulier, constitue une part important de l’activité entrepreneuriale à travers le monde, soutient Mike Herrington, directeur exécutif du GEM.

Il se développe aussi bien dans les pays en voie de développement que les pays développés et les entrepreneurs réalisent de plus en plus d’activités à caractère social plutôt que de faire seulement des bénéfices.

Mike Herrington ajoute que les problèmes sociaux et environnementaux sont omniprésents dans toutes les économies, ce qui amène les politiques, les Hommes d’affaires et chefs d’entreprises à encourager des efforts qui mettent l’accent sur les objectifs sociaux et environnementaux.

Et les entrepreneurs répondent à cet appel, même si les taux varient à travers les économies. La moyenne mondiale est de 3,2% pour un  taux qui va de 0,3 (Corée du Sud) à 10,1% (Péru).

Le Burkina Faso et le Sénégal viennent juste après le Péru avec respectivement 9,4% et 7,2%. En comparaison avec les start-up commerciales dans les mêmes régions, la moyenne est de 7,6% (13,7% au Vietnam and 22,2% au Péru).

Le rapport spécial sur l’entrepreneuriat social du Global Entrepreneurship Monitor est la plus grande étude comparative de l’entrepreneuriat social dans le monde réalisée sur la base des interviews de 167793 personnes dans 58 économies en 2015.

Stéphane Bourgou

Lesaffairesbf.com

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR