Côte d’Ivoire: Le Premier Ministre dresse le bilan de l’action gouvernementale et évoque les perspectives

Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a offert sa cinquième conférence de presse entant que Chef du gouvernement. Dans son discours introductif, il a exposé les diverses actions posées par son équipe gouvernementale pour la redynamisation de l’économie ivoirienne et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le premier ministre ivoirien s’est réjouit du rebond des investissements en Côte d’Ivoire, passant de 9% en 2011 à 20% en 2015. Cela a valu à la Côte d’Ivoire d’être classé parmi les dix pays les plus réformateurs du Doing Business.

Il a d’ailleurs relevé les efforts faits dans les domaines de l’industrie, de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, des infrastructures économiques et de l’électricité avec 1250 villages de plus de 800 habitants électrifiés depuis 2011., promettant en faire autant pour tous les villages de plus de 500 habitants.

Selon le Chef du gouvernement ivoirien, le taux de pauvreté est passé de 51% en 2011 à 46,3% en 2015.

Au chapitre de l’agriculture, Daniel Kablan Duncan a reconnu que le principal défi de la Côte d’Ivoire pour ce qui est des matières premières telles que le cacao et l’anacarde, dont la Côte d’Ivoire en est le premier producteur mondial, reste la transformation.

Il a, par ailleurs, déploré l’inflation des produits vivriers sur les marchés du fait selon lui de la sécheresse qu’a connu le pays.

Daniel Kablan Duncan lors de sa conférence de presse a fait remarquer que « la promotion de la finance numérique permettra de renforcer l’inclusion financière » et devrait produire des effets bénéfiques pour l’économie ivoirienne.

« Nous avons d’autres défis qui devraient nous permettre d’atteindre l’émergence tels que le déploiement des compétences associé à l’adaptation formation-emploi pour favoriser la transformation économique, l’amélioration des conditions de vie des populations, l’opérationalisation de la Couverture maladie universelle et l’intensification de la lutte contre le terrorisme », a-t-il expliqué.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                       

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR