SEMICA 2016 : bilan fait, projection vers la 6e édition

Le SEMICA, 5e édition a refermé ses portes ce 28 mai 2016 par un dîner gala à la salle des banquets de Ouaga 2000. Les organisateurs ont dressé un bilan satisfaisant et annoncent d’ores et déjà la prochaine édition qui aura lieu probablement dans un autre pays africain.

 « Le 5e SEMICA a été une belle expérience riche, un succès de l’aveu même des participants », a confié Innocent Belemtougri, président du SEMICA. Le programme fixé a été suivi : les expositions, les conférences, les rencontres d’affaires ont été réalisées.

Le SEMICA « a permis de réunir 3000 participants d’Afrique et du reste du monde autour de thématiques d’actualité comme la transition énergétique, la RSE des entreprises minières en Afrique. Nous avons pu tenir quatre grandes conférences ainsi qu’un grand séminaire. Nous avons eu des expositions et des rencontres B2B », a résumé Innocent Belemtougri.

Si le gouvernement a brillé par son absence, surtout à la cérémonie d’ouverture, ce n’est pas faute d’avoir été invité. Le salon s’est d’ailleurs tenu sous le patronage du Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Le président de l’activité préfère voir en cette absence un manque de temps : « Je dirai que l’agenda gouvernemental est ce qu’il est. Ils peuvent avoir la volonté de venir mais si leur agenda ne leur permet pas, ils ne viennent pas ».

Qu’à cela ne tienne, les organisateurs réfléchissent déjà à la 6e édition, qui ne se tiendra pas nécessairement au Burkina Faso : « Nous nous projetons déjà sur l’édition prochaine qui aura lieu du 25 au 27 mai 2017 dans un pays africain. Nous pensons que le SEMICA a peut-être fait son temps au Burkina et il est peut-être temps pour le SEMICA de regarder vers d’autres horizons, d’autres pays africains ».

Quant aux principaux partenaires de l’activité, ils promettent toujours leur accompagnement à cet événement de promotion des ressources naturelles de l’Afrique. Bernard Ballion, Directeur général du réseau JA Delmas a salué « une manifestation qui met en valeur toutes ces entreprises qui participent au développement de ces pays qui ont des ressources naturelles ».

A noter que le prix RSE Joël Mikaelian a été décerné à la société minière IAMGOLD Essakane SA.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR