Nigeria : des attaques répétées contre des installations pétrolières

Dirk Steffen, expert de la société de conseil Risk Intelligence basée au Danemark a déclaré ce 26 mai 2016 qu’une nouvelle installation pétrolière de la société américaine Chevron a été attaquée par un groupe rebelle dans le delta du Niger, où est produit le pétrole.

Cette déclaration vient confirmer la revendication du groupe des Vengeurs du delta du Niger (NDA). Le groupe rebelle a révélé le 25 mai avoir fait sauter le principal conduit électrique du terminal pétrolier Escravos.

Chevron, ainsi que le groupe anglo-néerlandais Shell, et l’italien ENI, exploitants dans le delta du Niger ont dû interrompre l’extraction de pétrole sur certains sites, en raison des attaques qui se sont multipliées ces dernières semaines. Une conséquence immédiate a été la montée des cours mondiaux du pétrole.

Février dernier, le NDA avait perpétré une attaque contre un oléoduc de Shell situé à proximité du terminal.

À travers sa principale filiale Chevron Nigeria Limited (CNL), le groupe américain exploite et détient une participation de 40% dans huit concessions dans les gisements terrestres et quasi-terrestres du delta du Niger. Chevron compte également des participations, allant de 20% à 100%, dans neuf blocs en eau profonde (dont trois opérés par le groupe américain).

Issouf NASSA

Burkina 24

Source : Jeune Afrique

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR