Le Burkina veut 10 000 milliards de FCFA auprès de ses bailleurs de fonds

Aux négociations avec ses bailleurs de fonds prévues en juin prochain, le Burkina Faso vise une enveloppe de 10 000 milliards de FCFA selon le ministère de l’Economie et des Finances, rapporte APA. Un montant qui devrait permettre au gouvernement la mise en œuvre du Programme national de développement économique et social (PNDES), durant le quinquennat de Rock Marc Christian Kaboré.

Le PNDES vise une croissance inclusive ancrée dans la sphère de la pauvreté, une meilleure gouvernance par plus de transparence dans la gestion des affaires publiques, la lutte contre la corruption, un développement centré sur les hommes et les femmes par la mise à niveau des services sociaux de base (santé, éducation, accès à l’eau potable et à l’électricité).

Avec un taux de croissance de 4% en 2015 et des perspectives de croissances de plus de 6% en 2016, le pays veut faire de la rencontre de Paris un dialogue fructueux avec les partenaires au développement sur les différents axes du PNDES.

La table ronde est soutenue par le Groupe international de soutien à la consolidation de la démocratie et à la relance économique du Burkina Faso (GIS-BF) né des cendres du Groupe international de suivi et d’accompagnement de la Transition au Burkina Faso (GISAT-BF).

Source : APA

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR