Forum national de leadership : pour une jeunesse responsable

La 3e édition du Forum national de leadership (FNL) s’est ouverte ce 2 avril 2016 au CENASA. Avec pour principal objectif de galvaniser les jeunes à œuvrer pour prendre leur destin en main, le thème retenu cette année est « Responsabilité, confiance sociétale et autonomisation de la jeunesse ». 

C’est convaincu que chaque jeune Burkinabè peut devenir un leader, que Salomon conseil a initié ce forum. Il devra être un lieu de partage d’expériences et  de conseils, afin de permettre à ceux qui veulent embrasser la carrière d’entrepreneur de le faire avec le plus d’outils possibles.

Des hommes d’affaire aguerris vont ainsi partager leur vécu afin qu’il serve de leçon. «  Il s’agit de partir de la vie d’hommes et de femmes qui viennent partager leurs expériences », a confié Abdoul Karim Bandé, Directeur général de Salomon conseil et initiateur du forum.

Abdoul Karim Bandé, Directeur général de Salomon conseil et initiateur du forum

Abdoul Karim Bandé, Directeur général de Salomon conseil et initiateur du forum

Le thème de cette année est une invite aux jeunes, pour leur signifier que la base de leur réussite réside dans la confiance qu’ils arriveront à sceller avec les autres. Mais une telle confiance se gagne au prix d’une responsabilité assumée, selon Abdoul Karim Bandé : « Notre but c’est de dire aux jeunes que tant que nous ne serons pas responsables pour nous-même, de nous-même, des autres, de notre nation, on ne pourra pas gagner la confiance. Et tant que les aînés et les partenaires ne nous font pas confiance, il serait difficile que nous puissions atteindre cette autonomie financière ».

Le ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle, par ailleurs parrain a encouragé l’initiative et souligné que parler de leadership revient à parler du développement de tout une nation : « Aucun pays ne s’est développé sans un leadership fort, non seulement de sa jeunesse, mais aussi de ses gouvernants. Donc la question du leadership est fondamental pour le développement d’un pays ».

fnl

Il a aussi annoncé que la politique nationale de la jeunesse est en relecture et au finish, elle devrait intégrer les besoins réels et actuels de la jeunesse burkinabè. « Nous sommes en train d’amorcer le processus de relecture de la politique nationale de la jeunesse qui sera un processus participatif, inclusif qui va prendre en compte les légitimes aspirations et attentes de notre jeunesse », a-t-il laissé entendre.

Le Forum national de leadership se déroule pendant toute la journée du 2 avril, et la participation a été ouverte à tous.

Issouf NASSA

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR