TÉLÉPHONIE MOBILE: LA LICENCE DE QUATRE OPÉRATEURS RETIRÉE EN CÔTE D’IVOIRE

L’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) a retiré depuis 72 heures les licences de quatre opérateurs exerçant sur le territoire ivoirien. Il s’agit du Libanais Comium, du Libyen GreeN Network appartenant au groupe Oricel, l’Emirien Warid Telecom et de l’Ivoirien Café Mobile.

Comium et GreeN Network disposent désormais de trente jours pour informer leurs abonnés et leurs clients de la cessation définitive de leurs activités. L’opérateur GreeN Network ne s’estime, toutefois, pas défait. Il compte par ailleurs pendant ce délai de 30 jours accélérer les démarches pour l’acquisition de la 4G.

Cette décision de l’Etat de Côte d’Ivoire de retirer la licence à ces quatre (4) opérateurs trouve son sens dans sa volonté d’instaurer la nouvelle réforme de la téléphonie décidée il y a un an. Cette réforme prévoit l’attribution d’une nouvelle licence globale (incluant la 4G) d’un montant de 100 milliards de Francs CFA (150 millions d’euros). Cependant, à ce prix, les acteurs de la téléphonie mobile ne se sont pas bousculés pour acquérir la licence globale.

Bien qu’estimé exorbitant par les acteurs de la téléphonie mobile, Orange et MTN se sont acquittés d’un premier versement en décembre 2015, suivi en janvier 2016 de Maroc Telecom propriétaire de Moov Côte d’Ivoire.

La téléphonie mobile en Côte d’Ivoire est coiffée par Orange avec 10,8 millions d’abonnés. Le Sud-africain MTN avec ses 8,1 millions vient en seconde position. Comium a environ 710 000 abonnés pour 370 000 abonnés pour GreeN Network.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU-Burkina24

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR