Investissements en Afrique : deux fonds s’associent

Le continent africain reçoit de plus en plus d’investisseurs. En effet, deux fonds, un chinois et un islamique se sont associés en vue d’explorer et exécuter des opportunités de co-investissements et de cofinancements de projets au sein de 19 pays africains.

Ce sont le fonds de développement Chine-Afrique et la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé, une institution du groupe de la Banque Islamique de Développement, qui ont annoncé la signature d’un mémorandum d’entente.

Dans le cadre de cet accord les deux institutions entendent effectuer des recherches et des programmes de renforcement de capacité visant à développer des initiatives «parfaitement taillées à la mesure des pays qui seront ciblés».

Il s’agira de «renforcer et booster les entreprises de petites et de moyennes tailles» et ainsi «créer une croissance véritablement durable».

La croissance rapide qu’a enregistré les économies africaines ses dernières n’a pas forcément induit une durabilité de celle-ci selon Shu Jiyang, le président et Directeur du fonds de développement Chine-Afrique.

«J’espère que cet accord ne contribuera pas seulement à effectuer des investissements et des affaires en Afrique, mais que cela aidera aussi à y créer  des emplois  de qualité», a-t-il ajouté.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source : agenceecofin

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR