Forum international des entrepreneurs chrétiens : « c’est quoi, être un homme d’affaire chrétien ? »

Pour la deuxième fois, le Groupe évangile médias international organise le forum international des entrepreneurs chrétiens(FIDEC). Sous le thème « Homme d’affaires chrétien, ton Dieu ordonne que tu prospères à tous égards ! »,  le forum s’est ouvert ce 24 mars 2016 au sein de la Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina(FEME).

Du 24 au 26 mars 2016, les chrétiens pourront échanger sur les problématiques l’entreprenariat. Comme objectif, le forum vise à stimuler l’esprit d’entrepreneuriat et la culture du management au sein des chrétiens, mais aussi à servir de cadre de rencontre et d’échange d’expérience sur l’engagement du chrétien dans les affaires.

L’activité est placée sous le parrainage de Salam Ouédraogo, PDG de UNICOM SA. Pour celui-ci, le FIDEC sera d’un grand intérêt pour tous, et sa participation en tant que parrain tient en cela : « Dès que nous avons eu l’information que c’est un cadre qui réunit des chrétiens pour échanger sur des expériences entrepreneuriale, cela nous a beaucoup motivé parce que c’est riche d’intérêt. »

Les participants au FIDEC

Au sortir du forum, les organisateurs s’attendent à ce que l’entrepreneur chrétien ait toujours comme référence les principes bibliques. « Je vous exhorte, vous participants à saisir cette belle occasion pour apprendre plus sur les voies du succès selon Dieu. Je dis bien selon Dieu, car le monde aussi a ses voies », a signifié le parrain.

Selon Fréderic Tietiembou, coordonnateur du Groupe évangile média international, ce forum sera un lieu de questionnement sur  le rôle du chrétien dans le monde des affaires. « C’est quoi être un homme d’affaires chrétien ? Que signifie la prospérité selon Dieu, Quelle est la volonté de Dieu concernant la prospérité ? Comment parvenir à la prospérité selon Dieu ? A quelles fins ? », a-t-il précisé.

Pendant trois jours donc, les chrétiens réunis autour de leurs aînés, réfléchiront sur les réponses à ces questions.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR