Journées portes ouvertes du BUMIGEB : pour plus de visibilité de l’institution

Du 23 au 25 mars 2016, le Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB), situé sur l’avenue Bendogo après l’échangeur de l’est, ouvre ses portes au grand public. Ces Journées portes ouvertes qui débutent ce 23 mars, permettront de faire connaitre les activités de la société, et d’offrir des opportunités d’affaires aux acteurs du monde minier.

Ces journées portes ouvertes trouvent leur fondement dans le fait que le BUMIGEB a toujours exécuté ses missions et ses travaux dans l’anonymat. Ce qui n’a pas favorisé une vulgarisation de cette institution étatique dont les missions essentielles sont l’amélioration de la connaissance géologique et minière du Burkina Faso et la sauvegarde du patrimoine géologique national.

Cette initiative vise donc à communiquer à l’endroit du public et des acteurs des secteurs miniers et autres, afin de faciliter une meilleure connaissance des activités menées par la société.

Le thème retenu pour cette première édition est : « Contribution du BUMIGEB, service géologique national, au développement du secteur minier du Burkina Faso : états des lieux et perspectives ».

Grâce à ses recherche depuis les années 1970, le BUMIGEB est arrivé à affirmer le potentiel minier du pays. Il remplit donc un rôle de premier plan dans l’exploitation minière ; et ce rôle doit être reconnu selon le ministre de l’énergie, des mines et des carrières Alpha Omar Dissa : « Il contribue au processus de modernisation du cadastre minier. Pour que le cadastre soit mis à jour, l’élément de base fondamental qu’il faut, c’est d’abord l’actualisation de l’information géologique. Donc pour tout ce qui concerne la géophysique et la géochimie, le BUMIGEB est un acteur clef qui nous permettra d’avoir les informations ».

Le ministre des mines, visitant les stands

Le ministre des mines, visitant les stands

Et récemment, le travail du BUMIGEB a été reconnu par la délivrance d’un certificat international, lui autorisant des analyses. « Le BUMIGEB vient d’avoir un certificat qui l’autorise à faire des analyses de base sur les minerais qui se faisaient d’habitude à l’extérieur », précise le ministre en charge des mines.

Au cours de ces trois jours, des témoignages des autorités de tutelle et des anciens directeurs généraux seront recueillis pour la préparation d’un document sur l’historique du BUMIGEB. De même, des conférences thématiques seront livrées.

Le Directeur général du BUMIGEB

Le Directeur général du BUMIGEB

Le Directeur général de l’institution Jean Alphonse Somé, donne une esquisse du programme : « Nous aurons deux conférences par jour qui seront essentiellement données par les cadres de la maison et par des anciens responsables du BUMIGEB. Nous aurons aussi une opération de don de sang organisée par la mutuelle du BUMIGEB. Il y a des activités sportives qui nous accompagnent au cours de ces journées portes ouvertes ».

En plus des opportunités d’affaires attendues, ces journées seront l’occasion de renforcer les liens de partenariat technique de l’institution avec le privé, pour le développement du secteur minier.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR