Ligue des consommateurs : une campagne d’interpellation et de sensibilisation pour ce 15 mars

Chaque 15 mars, le mouvement Consommateur mondial célèbre la journée mondiale des droits des consommateurs. Au Burkina Faso, la Ligue des consommateurs du Burkina(LCB) qui est membre de l’organisation internationale des consommateurs envisage une campagne nationale d’éducation des consommateurs et d’interpellation des décideurs sur l’urgence d’une « alimentation sain et équilibrée ». Elle a rencontré la presse ce 11 mars 2016.

Pour cette année, le thème retenu est :« Accessibilité à une alimentation saine et équilibrée au Burkina Faso ».

Ce thème trouve sa justification dans une situation alimentaire mondiale marquée par « une crise sanitaire majeure ». Selon le président de la LCB, Pierre Nacoula, « l’alimentation de mauvaise qualité contribue à plus de 11 millions de décès par an et représente désormais le premier facteur de risque dans le monde ». Et pour preuve, il cite des maladies liées à l’alimentation qui prennent de l’ampleur au Burkina : le cancer, les problèmes cardiovasculaires et le diabète notamment.

Le message de la LCB s’adresse donc à l’Etat, pour une meilleure prise en compte de l’alimentation dans les politiques de santé publique. « Le Burkina Faso devrait donc s’engager en faveur d’un cadre de politiques qui définirait, promouvrait et protégerait une alimentation équilibrée et des aliments sains », soutien Pierre Nacoulma.

????????????????????????????????????

Il y a aussi la nécessité de manger équilibré. Et cela revient au consommateur lui-même de savoir ce qui est préférable de consommer au cours des trois repas quotidiens.

Daniel Da Hien, président du comité national d’organisation de la campagne explique cet aspect du thème: « Le volet « équilibré » est personnel et c’est en direction des consommateurs pris individuellement. Il ne suffit pas de manger pour croire qu’on peut être en bonne santé. Il faut manger « équilibré ».

C’est ainsi que pour atteindre ce double objectif d’interpellation des décideurs et d’éducation des consommateurs, la LCB lance une campagne nationale. Les activités au programme sont entre autre : la production et la diffusion d’une émission radio sur les droits et devoirs du consommateur en lien avec l’alimentation sain et équilibré, la diffusion d’une émission télévisuelle et l’organisation de forums citoyens provinciaux d’éducation.

Le partenaire qui accompagne la campagne est Nestlé. Un choix judicieux, selon Daniel Da Hien, qui trouve en cette société les qualités d’une entreprise solidaire : « D’abord avant de collaborer avec une entreprise, la Ligue des consommateurs fait un diagnostic sans complaisance et notre coopération dure le temps de la collaboration. Aujourd’hui nous avons constaté que Nestlé est une entreprise solidaire, à responsabilité sociale prouvée ».

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR