Africallia 2016 : 400 entreprises se donnent des rendez-vous d’affaire

La Chambre de Commerce et de l’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) organise, pour la quatrième fois, le forum ouest africain de développement des entreprises dénommé « Africallia ». Les organisateurs ont expliqué ce 15 décembre 2015 les opportunités d’affaire qu’offre ce forum, avec la touche particulière que cette année, la part belle est réservée à l’énergie.

Tous secteurs confondus. Initié depuis 2010, Africallia est un forum basé sur les rencontres B2B. Il s’adresse aux PME/PMI de tous les secteurs qui recherchent des alliances. De l’agriculture aux banques en passant par l’éducation, aucun domaine des affaires n’est laissé en marge. « Africallia est un forum multisectoriel et donc toute entreprise peut participer», précise le coordonnateur Felix Sanon.

L’énergie à l’honneur. L’édition 2016 est prévue du 24 au 26 février dans la salle de conférence de Ouaga 2000 et l’objectif demeure le même : développer des courants d’affaires entre les entreprises de l’Afrique de l’ouest et celles du reste du monde.

Mais cette année, une thématique particulière à plus d’un titre a été retenue, selon le coordonnateur : « l’innovation réside essentiellement au niveau des conférences thématiques et cette année, la conférence thématique portera sur le secteur de l’énergie. Vous  savez que l’énergie constitue un des défis majeurs du développement du continent africain.

Donc l’objectif pour nous à travers cette conférence c’est de réfléchir un peu sur les opportunités d’affaire d’abord qui peuvent être dans le domaine de l’énergie, et de voir quelles sont les solutions, notamment en termes d’énergie renouvelable. »

Des « bénéfices immédiats ». Les organisateurs estiment que les participants ne peuvent que récolter des « bénéfices immédiats » : une prospection à l’international, un gain de temps, une économie d’argent et un contact direct avec des entreprises de l’Afrique de l’ouest.

Pour le coordonnateur Felix Sanon, les avantages pour les entreprises peuvent se résumer ainsi : « un tour du monde en 48 heures avec la possibilité de rencontrer en un seul lieu une masse critique d’entreprises d’horizons divers ».

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 25 janvier et c’est au total 400 entreprises d’une vingtaine de pays du monde qui sont attendues à Ouagadougou. Les organisateurs invitent les entreprises à y prendre part et rassurent sur les retombées d’une telle plate-forme : pour l’année 2014, les participants ont affiché un taux de satisfaction de 89%.

Issouf NASSA

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR