WeChat veut investir 3,4 millions $ pour soutenir des start-ups technologiques en Afrique

Dans le but de soutenir l’entrepreneuriat local et le développement des innovations technologiques, WeChat Africa envisage d’investir la somme de millions de rands (environ 3 485 000 dollars) dans plusieurs start-ups technologiques.

Les plus prometteuses seront identifiées par WeChat Africa via un processus de candidature et de sélection, puis leur entrée rapide sur le marché sera faite à travers la plateforme de WeChat.

C’est au cabinet Batstone que WeChat Africa a confié la charge d’obtenir et de coordonner les premières opportunités d’investissement au niveau des start-ups technologiques en Afrique.

Brett Loubser, le PDG de WeChat Africa, a expliqué que « notre fonds vise à fournir un soutien financier aux entreprises afin qu’elles puissent effectivement figurer sur la plate-forme de WeChat ». Il a ajouté que cela inclura des tactiques d’intégration et de communication à travers des canaux adaptés et d’autres techniques stables de Naspers.

La souscription pour la sélection se fera sur le site web de Batstone dès mi-janvier 2016. La sélection se fera sur demande en ligne combinée à une série d’ateliers pratiques. Au-delà de l’identification des potentiels partenaires de WeChat en Afrique, le cabinet Batstone fournira également aux start-ups retenues des services de conseils stratégiques pour soutenir efficacement leurs phases de croissance et entrées sur le marché.

Pour rappel, WeChat est une application mobile de messagerie textuelle et vocale développée par le géant chinois « Tencent Holdings Limited ». Elle permet également des appels audio et vidéo. L’application est très populaire en Chine. En effet, elle possède environ 600 millions de membres à travers le monde.

Noufou KINDO

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*